Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie B R U M E S, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
La sélection du GP
• Atelier cuisine, « vinyles à déguster » pour les 8 ans et plus avec le Studio Mille Feuilles, mardi 21 mai  à 18h30 à la médiathèque de Cavaillon, 60, rue Véran Rousset (gratuit).
• De l’encre et du vin, un atelier d’écriture accompagné d’une dégustation de vins ! Animé par Alexandre Tran autour de deux ou trois thèmes (une photo, une citation, un vers…) pour se lancer dans l’écriture. A partir de 18 ans, mardi 21 mai 19h.
• Dj set Pastaciutta, une performance musicale et culinaire de Floriane Facchini avec Clément Martin. Ce DJ set allie musiques méditerranéennes qui évoquent avec « amore » le goût de la cuisine italienne et préparation de pâtes fraîches à déguster ensemble entre autres joyeusetés. Le mer. 22 mai de 18h30 à 21h30 (gratuit).

Suis-nous sur les réseaux

Villeneuve-lès-Avignon

► 3 chefs – 5 étoiles au Prieuré.- C’est l’histoire de 3 chefs – Christophe Chiavola, chef étoilé du Prieuré, Glenn Viel, chef triplement étoilé à l’Oustau de Baumanière et Grégory Mirer, chef étoilé privé – qui, sous le signe de l’amitié, nous proposent une soirée exceptionnelle au Prieuré de Villeneuve-lès-Avignon. Une cuisine d’instinct, surprenante, inspirée par la nature, épurée, aux multiples saveurs de Provence et d’ailleurs qui fait la part belle au produit : « Dans le ventre d’un calalard » par Glenn Viel, « Le petit bateau, rapide mais pas trop » par Christophe Chiavola, « De la terre à la plume » par Grégory Mirer. Laissez-vous embarquer et vivez une parenthèse gastronomique en 5 plats.
• Menu 6 mains, en 5 plats avec accord mets et vins (380 € -places limitées) le mercredi 22 mai au dîner. Réservation uniquement par téléphone : 04 90 15 90 15.

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Magazine

Bûches et desserts de fêtes : les pâtissiers présentent leurs collections

collage buchesRéunir les pâtissiers dans une association qui serait leur porte-étendard ; l’idée, mise en pratique à Paris depuis quelques années est effective à Marseille depuis l’automne 2015. L’association Gourméditerranée qui, jusqu’ici, ne réunissait que des cuisiniers « salés » vient de créer un département « sucré » sobrement baptisé : les Sud’Crés. Désormais, les pâtissiers indépendants (Depuichaffray, Bricoleur de Douceurs), les pâtissiers de restaurants (l’Esprit de la Violette à Aix, l’Alcyone Intercontinental, la Table Cinq), les chocolatiers (le Temps d’un chocolat) et glaciers (le glacier du Roy ou Vanille noire) s’y retrouvent.

Pour ceux qui aiment le chocolat…
Le premier rendez-vous des Sud’Crés vient d’être donné dans un salon de l’Intercontinental Hôtel Dieu avec la présentation des desserts que les 11 artisans présenteront au public pour les fêtes de fin d’année. Tendance forte, le chocolat incarne le maintien des valeurs traditionnelles : le inaya de Barry (très équilibré entre acidité et amertume) chez Clément Higgins prend la forme d’une bûche mousse choco noir-ganache choco noir truffée aux noisettes du Piémont sur deux biscuits madeleine et crumble.
Très technique et impeccablement façonnée, la bûche en biscuit roulé chez Claude Krajner plaira aux adultes amateurs de sobriété cacaotée. Surprenante et magnifiquement puissante, la composition de Florian Poette qui étonne avec sa boule de choco à « seulement » 55% (coque en chocolat noir Valrhona, mousse au chocolat noir avec feuillantine et perle craquante).

Pour ceux qui aiment la châtaigne…
Saveur hivernale s’il en est, la châtaigne appartient aussi aux classiques. Elle sera traitée cette année comme telle, sans déchaîner les imaginations : mousse de marrons tempérée par un crémeux vanille sur un biscuit croustillant aux amandes (Higgins), châtaigne façon Mont-Blanc (Florian Poette). 

sud cres equipePour ceux qui aiment les fruits…
Respectueux des saisons, nos pâtissiers ne proposent ni fruits rouges ni fruits d’été dans leur pâtisseries, ce qui témoigne d’un respect du produit et des saisons que n’avaient pas nombre de leurs prédécesseurs. En hiver, les agrumes et les fruits exotiques sont en vedette. Fabrice Mourou servira la « Bûchette » (kumquat orange, chocolat blanc, fleur d’oranger) au restaurant la Table Cinq.
Les amateurs de fruits frais et de légèreté acidulée seront à la fête : le « Ceylan » de Clément Higgins (sésame noir-mangue fruit de la passion) apporte toute la vivacité et la nervosité que l’on attend à la fin d’un repas souvent chargé et passablement gras. Simon Pacary, sous la houlette de son chef Marc de Passorio, a imaginé un « Jardin de Noël » (sorbet passion, crumble à l’orange et chocolat noir) qui sera servi dans le menu de Noël.

Pour ceux qui aiment la Corse…
La Corse fait son apparition chez Depuichaffray, avec un « Fiadone et agrumes » (cheesecake à la brousse, crémeux citron et mousse au cédrat) et chez Ludovic Turac (mandarine en bavarois léger à la vanille noire réhaussée à la liqueur et sorbet acidulé). Chez ce dernier, les jeux de textures et les rythmes en bouche, s’appuient sur l’amertume des écorces blanches jusqu’à l’acidulé, un dessert fondant et frais sur le glaçage.
Restaurant Une table, au Sud, 04 91 90 63 53

Pour ceux qui aiment Moreno…
Technique, gourmande et délicate, la création de Christophe Bignon vaut à elle seule le détour. A tout juste 26 ans, ce chef pâtissier exerce au Môle Passédat dans la brigade de l’excellentissime Philippe Moréno. Si ce dernier gère la partie salée, il n’en jette pas moins un oeil sur le travail de haute tenue de Bignon qui a imaginé une dacquoise amande légèrement cacaotée, escortée d’une ganache au miel et fleur d’oranger, de pâte d’amande, de gelée d’orange et d’une dentelle de chocolat noir. Un exercice de haute volée.

Pour ceux qui aiment les boulettes
Marie Sanchis et Karine April-Morisse fidèles à leur concept proposent quatre recettes de boulettes imaginées pour les fêtes de fin d’année 2015. Les boulettes à la navette et au chocolat-marron sacrifient au folklore. On recommande vivement la boulette pain d’épice-spéculoos qui infuse délicatement la ganache et la boulette chocoblanc au cristal Liminana surprenante, fraîche, déroutante et terriblement addict.

C’est où ? C’est combien ?

Fanny Appocher (Une Table, au Sud, Ludovic Turac, Marseille 2e) ; 04 91 90 63 53.
Florence Bianchi (Le Glacier du Roi, Marseille 2e) ; 04 91 91 01 16.
Christophe Bignon (Le Môle Passédat au Mucem). Tarif : 40 € pour 6 pers. sur commande au 04 91 45 80 16.
Nicolas Decitre (Vanille Noire, Marseille 2e) ; tarifs : 35 € (6-8 pers.) et 50 € (8-10 pers). Sur commande au 07 77 33 68 19.
Sylvain Depuichaffray (pâtisserie Depuichaffray, Marseille 1er) ; 28€ pour 4 pers. ; 40 € pour 6 pers. ; 52 € pour 8 pers. Sur commande au 04 91 33 09 75.
Aurélie Poletto et Clément Higgins (Bricoleur de Douceurs, Marseille 7e arr.) ; 35 € pour 4/6 pers. et 55 € pour 8/10 pers. Sur commande au 06 64 86 67 17.
Claude Krajner (Le Temps d’un Chocolat, Marseille 1er). Tarifs : 20 € pour 4 pers. ; 30 € pour 6 pers. ; 40 € pour 8 pers. Sur commande au 09 82 39 10 55.
Fabrice Mourou (La Table 5, Marseille 4e) ; dessert 10 € à la carte du restaurant, 04 91 34 85 22.
Florian Poëtte (Intercontinental Hôtel Dieu, Marseille 2e) ; tarifs : 16 € la boule sur place, 18 € à emporter. Précommande au 04 13 42 42 40.
Simon Pacary (L’Esprit de la Violette, Marc de Passorio à Aix-en-Pce). Tarif : 135 € au menu de Noël ; 04 42 23 02 50.
Marie Senchis et Karine April-Morisse (Le Kabanon à Boulettes). Comptez 28 € les 250g, assortiment au choix. Commandes par téléphone au 06 31 21 91 90.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.