Carnet de cave

Terre de truffes, un rouge aux arômes de Ventoux

terre de truffesTerraVentoux est une cave coopérative née en 2002 de la fusion de la cave des Roches Blanches à Mormoiron et de la cave de la Montagne Rouge à Villes-sur-Auzon. Les 600 hectares de vignoble de TerraVentoux se trouvent sur les flancs sud du Mont Ventoux, à une altitude comprise entre 350 et 650 mètres. Ce terroir, favorable à la vigne, est également propice à la truffe noire (tuber melanosporum) qui y pousse naturellement. Les vignes bénéficient d’un climat méditerranéen provençal ensoleillé ainsi que de nuits fraîches, sous l’influence du Ventoux et de ses 1912 mètres d’altitude. Dans un environnement classé « réserve de biosphère » par l’Unesco en 1990, les vignerons coopérateurs appliquent la sélection parcellaire pour cette cuvée. Ils respectent un cahier des charges qui impose, entre autres, un rendement par souche idéal de 5 à 9 grappes maximum, soit une production de 35 hectolitres par hectare.

Terre de Truffes AOC ventoux est un vin rouge fruit d’un assemblage syrah et grenache, des ceps âgés de 20 à 50 ans. Les raisins sont ramassés très mûrs, dégageant des arômes fruités et une sensation tannique harmonieuse. Le vin possède une robe à la teinte fraîche et gourmande, à reflets violacés. Son nez riche et puissant est parfumé d’arômes de myrtilles et de cassis, soutenus par des notes d’épices douces, de violette, de réglisse et d’olive noire. Son potentiel de garde est de 3 à 5 ans.En toute logique, vous l’accompagnerez de plats vauclusiens et provençaux : une brouillade de truffes bien sûr, des pommes de terre en gratin à la crème avec de la truffe finement tranchée. Si vous le servez aux environs de 15-16°C, il sera aussi parfait avec une poêlée de champignons, des gibiers à plume ou un rôti de viande rouge.

Terre de Truffes (AOC ventoux), chez Terra Ventoux, 253, route de Carpentras, 84570 Villes-sur-Auzon ; infos au 04 90 61 79 47. Comptez 8,50 € la bouteille départ cave.

 

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.