Restaurants en Provence

Le Môme, il sent bon le maquis

collage le momeDans la jungle des tables aixoises, celle-ci figure parmi les place to be du moment, réunissant toute la diaspora corse. Au fil des mois, le Môme s’est taillé une réputation sympa attirant tous les nostalgiques de l’île de beauté. A l’accueil, le patron avec un accent corse à tailler au couteau ; l’homme est serviable, courtois et s’inquiète du confort de ses hôtes. L’ambiance est jeune, sympa, souriante sans être fatigante. C’est rare les restaurants qui parviennent à cet équilibre délicat… Le patron propose une formule de planches à partager en guise d’apéritif : charcuteries bien sûr, fromages, confitures maison, et ici c’est promis, “le porc nustrale est né et élevé en Corse, nourri aux glands et à la châtaigne”. L’ardoise aligne les caciques du genre : brouillade au figatellu, crème brûlée de foie gras-pain d’épices chutney d’oignon set pain de figues, l’incontournable sauté de veau et sa polenta aux olives noires, le burger corsica et le figatellu avec la pancetta-oeufs au plat et pommes sautées. Autre bon point pour le resto : les intitulés sont conformes aux assiettes et les préparations ne sont pas prétentieuses. Il en résulte une cuisine familiale de bonne tenue, présentant un très bon rapport qualité-prix avec des produits convenables travaillés sur un ton juste. Ici comme dans de nombreuses autres maisons recommandables, le Fiumicicoli (AOC sartène) règne en maître sur les trois couleurs ; si le domaine est très à la mode en ce moment, on se réjouit de voir une étiquette arborant l’estampille bio dispenser la bonne parole.
Un crumble pomme-poire-cannelle et un cheesecake vanille bourbon-coulis de courge butternut et miel plus tard, arrive l’addition. Rien à redire, on y mange pour 25-30 € avec le sentiment d’avoir été considéré. Alors faut-il y aller ? Mais comment pouvez-vous encore poser la question ?!

Le Môme, 5, place Ramus, à Aix-en-Provence ; 04 42 22 16 39. Planches (à manger seul ou à partager), de 12 à 24,50 € ; carte 30 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

La Nuit by Sofitel. Le jeudi 1er juin 2023, La Nuit by Sofitel revient sur le rooftop du Sofitel Marseille Vieux Port, sur les terrasses du bar Le Dantès Skylounge pour une soirée électrique. Pour cette nouvelle édition, le collectif Borderline fera vibrer les Marseillais au soleil couchant face à la plus belle vue de la cité phocéenne. Deux temps forts rythmeront la soirée : un DJ live du collectif Borderline suivi d’un DJ Set par Mozambo et Bettina. Cette combinaison mettra à l’honneur des artistes d’univers différents qui partagent l’énergie et l’esprit audacieux de La Nuit by Sofitel. Pour cette soirée d’exception, l’équipe du bar Le Dantès Skylounge concocte une carte où équilibre des arômes rime à la perfection avec harmonie des saveurs. Côté atmosphère, le noir et blanc règnent en maîtres sur les lieux : décoration, dress-code et mise en lumière joueront la carte bicolore propre au concept La Nuit by Sofitel pour plon,ger dans une ambiance presque mystique avec de belles surprises sonores, visuelles et mixologiques…
• Réservations obligatoires, ici

Aix-en-Provence

Faites grimper l’addition. A l’initiative de Provence tourisme et du département des Bouches-du-Rhône, une grande matinée de  ramassage des déchets sera organisée le 4 juin dans le parc de l’Arbois à Aix. L’association 1 déchet par jour distribuera le matériel de collecte. Le parcours s’établira entre les bords de la D65d, entre le parking des chasseurs (limite du domaine départemental) et le parking de l’Arbois. L’après-midi sera festif avec des ateliers de sensibilisation à la protection de l’environnement, des balades avec des éco-guides, des food-trucks.
• Infos sur myprovence.fr