Carnet de cave

Pour son réveillon, Jean-Paul Gentile boit rouge

gentile-grande-expression-rougeJean-Paul Gentile, son épouse et sa fille Jeanne célébreront le réveillon de la Saint-Sylvestre… à Roissy, en transit : « Nous partons au Mexique,ce sont nos premières vacances depuis 5 ans » confesse le vigneron-star de Saint-Florent, en Corse. Mais avant de partir, Jean-Paul Gentile débouche une bouteille de sa cuvée Grande Expression rouge, celle qu’on servirait pour célébrer un événement, une date importante : « C’est un vin que je propose à ceux qui recherchent la typicité vraie de l’appellation patrimonio ; aujourd’hui, on cherche le plaisir au détriment de l’authenticité et moi je défends l’expression du terroir. Chez nous, sur un terroir argilo-calcaire, c’est le cépage nielluccio et le rouge qui racontent le mieux cette terre ».
Le rouge Grande Expression est un vin bio  « parce que chez nous, le bio c’est une mentalité, pas une démarche marketing, avertit gentile. Je fais du bio parce que je m’intéresse à la nature et ne veux pas que le consommateur boive n’importe quoi ». Cette cuvée vendangée à la main fait l’objet de tous les soins : sélection de parcelles, égrappage par vibrations et, surtout, 40 jours de macération ! Les jus passent ensuite quelques mois d’élevage en cuves inox, puis un an en foudres de chêne et 2 ans et demi, enfin, en bouteilles. « Actuellement, nous vendons le millésime 2010, explique Jean-Paul Gentile. Mais je recommande le 2005 qui a encore beaucoup de potentiel. A l’oeil, au nez, en bouche, le 2005 est beaucoup plus jeune qu’un 2008 ou un 2009″.
Et bien sûr, comme tous les vins de terroir, ce Grande Expression rouge s’associera à merveille avec une cuisine rustique comme on l’aime sur l’île ; servi à 15°C, il accompagnera des daubes de sanglier, des côtes de boeuf, des polenta et des plats où la châtaigne viendra en écho aux tanins marqués et serrés. Et comme on dit en Corse, Pace e Salute !

Grande Expression rouge 2005, 26 € départ cave (le 2010 est à 22 € départ cave).
Domaine Gentile, 20217 Saint-Florent (Haute Corse ; 04 95 37 01 54).

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Paris

Championnats de France de Pizza. Le ridicule ne tue pas, pour preuve, ce énième concours pompeusement qualifié de « championnat de France de la pizza ». Alors sachez que sa 18e édition sera organisée par l’Association des Pizzerias françaises et se tiendra les 13 et 14 mars sur le salon Parizza. Sur les 400 candidats qui s’étaient portés candidats, 130 d’entre-eux ont été retenus lors des étapes régionales du France Pizza Tour. Les 13 et 14 mars donc, les 130 concurrents se mesureront tout au long de 6 épreuves (pizza classique, «pizza a due», rapidité) dont certaines s’apparentent aux jeux du cirque (pizza la plus large, pizza dessert et pizza acrobatique). Les candidats des Bouches-du-Rhône sont : Kévin Vernet de Gardanne (Pizzeria Il Grano ), Jean-François Cortez des Pennes-Mirabeau (Capo Pizzeria), Guillaume Martinez d’Allauch (Pizza Lea), Lucas Palazzo d’Aix-en-Provence (Chez Ratatouille), Mathieu Boisseau de Plan de Cuques (Pizzeria da Matteo), Laurent Pavia de Marignane (Les 3 M) et Yvan Cotta de Saint-Victoret (Allô Pizza).

Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village international de la gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.