Carnet de cave

Le 19 mars, le caviste Philippe Gavoty fait découvrir ses pépites

vinoforumDans la famille Gavoty, on connaît le vignoble varois mais il faut impérativement frayer avec Philippe, le caviste au caractère bien trempé et aux goûts tout aussi revendiqués qu’affirmés. Membre de l’association des cavistes alternatifs, Philippe Gavoty a la volonté « de proposer des produits authentiques, élaborés dans le respect de l’environnement et de défendre des vignerons attachés à leurs terres, soucieux de produire des vins les plus naturels possible ». Tout en citant le manifeste de son association, Philippe Gavoty a l’envie « farouche de sauvegarder notre terre, de préserver notre santé et celle de nos enfants, de nous engager aux côtés de celles et ceux qui, comme nous, veulent construire un avenir meilleur. En cela, nous nous considérons comme une alternative à l’univers des vins de grande consommation ».
A ce jour, l’association compte 50 membres en France dont un seul à Marseille. Quotidiennement, dans sa petite échoppe des Catalans, Philippe fait des émules. « Le 19 mars prochain, nous organisons une journée de rencontres avec des vignerons et vigneronnes qui partagent notre philosophie du vin », annonce le jeune commerçant : « J’ai invité Marie Mottin de château Bas, Christophe Ferrandis de Clos Signadore, Olivier B en appellation ventoux et Gérard Eyraud du domaine Rapatel à Caissargues dans le Gard ». Rarement placés sous les feux de la rampe, ces producteurs/trices de vin viendront expliquer leur démarche dans la boutique même de Philippe Gavoty. « Vers 15 heures, dans une ambiance cool et détendue, chacun pourra déguster, échanger, converser et, pourquoi pas, acheter sa bouteille pour la faire découvrir à son entourage ». Le soir, un food truck et la bonne humeur feront le reste, « je suis très heureux d’inviter dans ma cave des petits, des vignerons rares qui feront entendre leur voix » ; une belle occasion à ne pas rater.

Vinoforum, le samedi 19 mars et rencontre avec les vignerons dès 15h ; 12, rue des Catalans (face au CNM, 7e arr.) ; 04 91 19 93 68.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.