Carnet de cave

Les vins IGP Méditerranée font leur show à Marseille

vinocamp IGPQuelque 150 journalistes, blogueurs, cavistes, mais aussi vignerons et acteurs numériques de la filière vin venus de toute la France se retrouvent à Marseille ce vendredi 26 février pour un Vinocamp exceptionnel. A l’origine de ce grand rassemblement : les vins IGP Méditerranée, un regroupement de viticulteurs qui affichent fièrement sur leur étiquette leurs origines. “Si les AOC revendiquent leur terroir, nous, nous revendiquons notre territoire” affirme le président de l’IGP Méditerranée, Jean-Paul Pellegrin.

Marseille captitale des vins IGP Méditerranée

C’est donc à la Carrosserie, cours Gouffé à quelques mètres de la place Castellane, que tout ce petit monde s’est retrouvé pour débattre sur des thèmes aussi divers que “En btob comment utiliser les médias sociaux” ou “Simplification du vocabulaire du vin, ce qu’attend le consommateur”. Un buffet signé Dunk, des grands noms de la sphère numérique nationale, des critiques vins issus de titres phare à l’instar de Gault & Millau… le Vinocamp millésime marseillais aura attiré à Marseille des Alsaciens, Lillois et même un Péruvien ! Le vendredi soir sera celui de la détente au Rowing club chez Gilbert Biton et Christian Ernst. Samedi, 27 février, les vincampeurs se rendent en Camargue pour une journée riz, vin et taureau.

Ce rendez-vous marseillais et sa réussite revêtent une grande importance pour les vignerons IGP car, à l’instar d’Avignon qui se revendique capitale des côtes du Rhône, c’est à Marseille que les IGP Méditerranée souhaitent installer leur ville phare. “N’oublions pas que le vin est arrivé en Gaule par Marseille et que c’est un ancrage naturel, culturel et légitime” justifie Marie De Monte au nom d’Intervins, la structure qui promeut l’identité IGP Méditerranée. Soyons-en sûrs, l’année va être riche en événements…

Pour en savoir plus sur les vins IGP, cliquez ici !

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

20… comme 20 ans Edouard Loubet fête ce 10 novembre les 20 ans de ses 2 étoiles au guide Michelin. Pour l’occasion, le maître de Capelongue a invité ses potes Juan Arbelaez et Christophe Aribert pour un dîner à 6 mains et 11 services qui donne le vertige (tartare de chevreuil et réduction de figues de Barbarie-caviar osciètre impérial et petites feuilles d’oseille en vinaigrette douce ; saint-jacques à cru, pommes vertes, chou-fleur et glace truffe ; sanglier confit dans un jus truffé, siphon d’agria, anguille fumée, cacao et café)… Il faudra un sacré coffre pour souffler les 20 bougies : comptez 280 € par personne, pour une jauge de 40 couverts. Infos ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.