Carnet de cave

A Châteauneuf-du-Pape, un triptyque pour la famille Mayard

Apporter une bouteille de Châteauneuf-du-Pape chez des amis est une preuve de bon goût. Et dans la grande diversité des viticulteurs châteaunevois, la famille Mayard a choisi de se mettre sous la protection du chiffre 3. Trois comme le frère, Didier, et ses deux soeurs, Françoise et Béatrice, qui ont pris la direction du domaine ancestral. Les générations d’une même famille se succèdent sur cette terre depuis 1845 et cultivent désormais 43 hectares de vignoble qui produit, à 95%, un rouge AOC châteauneuf-du-pape des plus réussis. Et si on passait la famille en revue ?
Vignobles Mayard, famille Mayard, 24, avenue Baron Le Roy, 84231 Châteauneuf-du-Pape ; infos au 04 90 83 70 16.

famille Mayard

La cuvée du Père Pape doit son nom au grand-père, Gratien Mayard, qui était affublé de ce surnom. Au-delà du clin d’oeil, c’est un hommage qui lui est rendu à travers cet assemblage de grenache, syrah, cinsault et mourvèdre, typiques de l’appellation. Les vignes sont âgées de 45 ans et couvrent 21 hectares d’un seul tenant, au sud de l’appellation, parmi les plus précoces. Pour préserver les grains, la vendange est manuelle ; le grenache et le mourvèdre en font un vin de garde qui sera servi à 17°C afin d’en préserver tout à la fois l’ampleur et les arômes. Le nez révèle des arômes de cacao et d’épices qui viennent en écho à une bouche aux tanins fins et serrés. Une petite merveille qui accompagnera les viandes rouges et un gigot d’agneau pascal.
Aux environs de 28 € la bouteille chez votre caviste.
La cuvée La Crau de ma Mère rappelle cette époque où Maurice Mayard évoquait ce lieudit, la Crau, en le baptisant non sans respect “la Crau ma Mère”, hommage à peine voilà à marie-Louise Mayard à qui appartenait cette terre plantée juste après la période du phyloxéra en 1866. Chose rare, les ceps de grenache qui s’épanouissent sur cette parcelle, ont dépassé le siècle ! Les pieds de syrah et de mourvèdre affichent 20 et 30 ans seulement. Comme c’est un cépage tardif, le ramassage du mourvèdre en octobre marque la fin de la saison des vendanges. Là encore, l’absence de désherbant et la limitation des rendements permettent au terroir de s’exprimer librement. Ce rouge servi à 17°C, accompagnera les repas de retour de chasse.
Aux environs de 36 € la bouteille chez votre caviste.
La cuvée Clos du Calvaire est typique des vins rouges de Châteauneuf-du-Pape. Un rouge pur, tout en vérité à base de grenache dominant. La syrah et le cinsault complètent l’assemblage de ce beau vin, bien fait, classique, aux arômes de fruits rouges, offrant un nez intense de réglisse et un palais souple, ample et gras.
Aux environs de 21 € la bouteille
chez votre caviste.

 

 

 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

A lire

Dîners insolites, le livre Dans le cadre de MPG2019, des Dîners insolites ont été mis en scène dans tout le département des Bouches-du-Rhône. Mayalen Zubillaga et Caroline Dutrey ont mis en mots et en images ces moments rares conçus par Emmanuel Perrodin, Marie-Josée Ordener et les cuisiniers du territoire. Ce livre vous promènera dans les paysages qui ont accueilli ces moments singuliers, vous fera découvrir les recettes proposées, et vous entraînera dans l’histoire de cette aventure culinaire. Séance dédicace à Aix-en-Provence, à la librairie Goulard, à 16h (37, cours Mirabeau, 04 42 27 66 47), en présence de Mickael Féval (chef du dîner organisé à l’atelier Cézanne) et de René Berges (chef du dîner organisé au château Coussin à Trets) et de Mathias Dandine (chef du dîner organisé à la Font de Mai à Aubagne).
A Carry-le-Rouet, le dimanche à l’office de Tourisme (11-13, route bleue à Carry-le-Rouet, 04 42 13 20 36) en présence de Marie Dijon, chef du dîner organisé à la plage du Cap Rousset de Carry-le-Rouet
A La Ciotat, à la librairie au Poivre d’Ane, samedi 29 février à 17 heures (46, quai François-Mitterrand, 04 42 71 96 93), en présence de Leatitia Visse, chef du dîner organisé sur l’ascenseur à bateaux de La Ciotat.
A Tarascon, à la librairie Lettres Vives, le samedi 14 mars à 11 heures (60, rue des Halles, 04 90 91 00 10) en présence de Francis Robin, chef du dîner organisé au château de Tarascon.
A Cassis, à la librairie Préambule, le mercredi 18 mars à 16 heures (bar du XXe, 17, avenue Victor-Hugo, 04 42 01 30 83), en présence de Frédéric Charlet et Nicolas Giansily, chefs du dîner organisé à la Digue du Large à Marseille.

Marseille, une troisième boulangerie Saint-Honoré C’est le maire des 9e et 10e arr. qui l’annonce sur son compte Facebook (comme s’il y était pour quelque chose…) C’est donc au 28, bd du Cabot dans le 9e, en lieu et place de l’actuel bureau de Poste, qu’une boulangerie à l’enseigne Saint-Honoré ouvrira ses portes dans quelques mois. Elle s’ajoute à l’adresse de la rue d’Endoume (7e) et à celle du Prado (6e).

Arles 100% cacao La deuxième édition du salon Chocolat et Gourmandise se tiendra au palais des congrès d’Arles du 20 au 22 mars 2020. Chocolatiers, confiseurs, pâtissiers, boulangers, biscuitiers, fabricants de douceurs et d’épicerie fine, éditeurs et distributeurs de matériel de pâtisserie et des arts de la table… 80 exposants seront présents à la rencontre de 10 000 visiteurs espérés. L’événement aura pour parrain Cyril Lignac qui sacrifiera à une séance de dédicaces. Durant ces 3 jours, des démonstrations des chefs, des ateliers pour les enfants et animations gourmandes seront programmés.

Châteauneuf-du-Pape, la 11e édition du salon des vins « Les Printemps de Châteauneuf-du-Pape » se déroulera les 3, 4 et 5 avril 2020 à la salle Dufays de ce même village.

Marseille, Dominique et Richard vous accueillent chez Daily Cat, le nouveau lieu du snacking cool marseillais. Hot-dogs, bagels, croque-monsieurs, salades, banh-mi, panini, petits buns et sandwiches sont garnis de produits frais. Brunches le dimanche (4, place Saint-Eugène, 7e arr., infos au 06 14 75 06 76).