Magazine

Aix-en-Provence : Arnaud Davin au Renaissance, c'est le jour J

Arnaud DavinDix-huit mois après son inauguration, l’hôtel Renaissance, 5 étoiles à Aix-en-Provence, poursuit sa mutation. Passée la fête (l’obtention d’une première étoile au guide Michelin en mars dernier), passé le saint ; Jean-Marc Banzo, le cuisinier consultant qui jusqu’ici accompagnait le développement du restaurant, voit émerger un nouveau talent venu des terres lointaines : Arnaud Davin.

Né le 27 octobre 1981, Davin a appris le métier en France (Les Oenophiles à Dijon, Le Relais de la Magdeleine dans les Bouches-du-Rhône, et Le Marché des Enfants Rouges à Paris) et en Angleterre (au Audleys Wood Manor dans le Hampshire). Rapidement, à l’instar de Paul Gauguin, le chef a choisi la Chine où il a passé un an a étudié les secrets de la cuisine autochtone à l’école Xi U An Ly de Pékin. S’en suivront plusieurs années dans des resorts 5 étoiles où le palmier et la mer turquoise tiennent lieu de quotidien : La Samanna Resort & Spa dans les Antilles, le Hilton Bora Bora Nui Resort en Polynésie française ou le Frégate island private aux Seychelles.

La nouvelle carte est lancée aujourd’hui
Cuisine française, asiatique, créole… Arnaud Davin, par ailleurs bilingue français-anglais, s’installe à Aix et propose dès ce 7 mai un nouvelle carte au bistrot « le Comptoir du Clos » : Mi-cuit de foie gras au pain d’épice, julienne de pomme et poire, gelée de Banyuls, Carré d’agneau rôti et marmelade de légumes grillés, arancini au chèvre frais et pesto ou encore le Croustillant de thon rouge et coriandre fraîche, okra et tomates cerises en fricassée sauce tikka massala auront la lourde responsabilité de séduire une clientèle peu habituée à ces finessses aromatiques.

320, avenue Wolfgang-Amadeus Mozart, à Aix-en-Provence ; infos au 04 86 91 55 00.
Carte, 55 € environ.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.