Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie B R U M E S, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
La sélection du GP
• Atelier cuisine, « vinyles à déguster » pour les 8 ans et plus avec le Studio Mille Feuilles, mardi 21 mai  à 18h30 à la médiathèque de Cavaillon, 60, rue Véran Rousset (gratuit).
• De l’encre et du vin, un atelier d’écriture accompagné d’une dégustation de vins ! Animé par Alexandre Tran autour de deux ou trois thèmes (une photo, une citation, un vers…) pour se lancer dans l’écriture. A partir de 18 ans, mardi 21 mai 19h.
• Dj set Pastaciutta, une performance musicale et culinaire de Floriane Facchini avec Clément Martin. Ce DJ set allie musiques méditerranéennes qui évoquent avec « amore » le goût de la cuisine italienne et préparation de pâtes fraîches à déguster ensemble entre autres joyeusetés. Le mer. 22 mai de 18h30 à 21h30 (gratuit).

Suis-nous sur les réseaux

Villeneuve-lès-Avignon

► 3 chefs – 5 étoiles au Prieuré.- C’est l’histoire de 3 chefs – Christophe Chiavola, chef étoilé du Prieuré, Glenn Viel, chef triplement étoilé à l’Oustau de Baumanière et Grégory Mirer, chef étoilé privé – qui, sous le signe de l’amitié, nous proposent une soirée exceptionnelle au Prieuré de Villeneuve-lès-Avignon. Une cuisine d’instinct, surprenante, inspirée par la nature, épurée, aux multiples saveurs de Provence et d’ailleurs qui fait la part belle au produit : « Dans le ventre d’un calalard » par Glenn Viel, « Le petit bateau, rapide mais pas trop » par Christophe Chiavola, « De la terre à la plume » par Grégory Mirer. Laissez-vous embarquer et vivez une parenthèse gastronomique en 5 plats.
• Menu 6 mains, en 5 plats avec accord mets et vins (380 € -places limitées) le mercredi 22 mai au dîner. Réservation uniquement par téléphone : 04 90 15 90 15.

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Magazine

Alexandre Mazzia, la nouvelle star de Marseille c’est lui

mazzia
Alexandra Mazzia. Pour son prochain resto de la rue Rocca, il promet un lieu intimiste avec une cuisine ouverte sur la salle. Les tables sont polies dans un goudron,les chaises en acier et en cordes de bateaux ont été dessinés sur mesure.

Une fois encore, Marseille ignore ses talents et laisse aux autres le soin de les découvrir. Dernier exemple en date : Alexandre Mazzia. Longtemps chef cuisinier du Ventre de l’Architecte (un resto installé au sein même de la Cité Radieuse de Le Corbusier sur le boulevard Michelet), Mazzia en est parti à la mi-2013. Là-bas, il a eu tout le temps de travailler son style : une cuisine d’auteur impressionnante de virtuosité et de caractère.

Depuis, Mazzia multiplie les dîners à 4 mains, se laissant inviter par d’autres chefs amis avec qui il partage son style. Lors de chaque repas, de Paris aux quatre coins de France, Mazzia se présente, montre sa frimousse et surtout, impose son style qui ne laisse aucun de ses convives indifférents. En parallèle, il travaille à la création de son restaurant auquel il donnera son nom. Ce « restaurant Alexandre Mazzia » (26 couverts maxi) ouvrira d’ailleurs en mai prochain… Dans le même temps, les graines que le cuisinier a semées ont germé ; toute la blogosphère parisienne s’enflamme à l’instar du site atabula qui, sous la plume d’Ezechiel Zerah, le fait entrer dans son classement des « 30 trentenaires qui comptent dans la gastronomie ». Pendant ce temps, en Provence, les médias établis préfèrent parler des restaurateurs étoilés Michelin. C’est plus confortable et moins fatigant que de prendre le risque de parier sur une valeur montante…

Dernier fait d’arme avant l’ouverture de son restaurant, Alexandre Mazzia reçoit de la part du guide Gault&Millau la « Dotation pour les Jeunes Talents :  pour aider des chefs de cuisine à devenir des chefs d’entreprise ». La cérémonie a eu lieu cette semaine à la brasserie le Malthazar propriété du chef Michel Portos. Selon Gault&Millau « au-delà du talent du chef, on est très sensible à la vision, à la trajectoire, à la perspective, au projet de vie ». Une consécration partagée entre un chef et un guide qui voit en lui « un grand toqué de demain ». La boucle est bouclée, Gérald Passédat voit désormais surgir sur sa morne ligne d’horizon un jeune chef aux ambitions avérées. Et voilà comment, encore, Michelin rate le coche d’une belle découverte.

Restaurant Alexandre Mazzia, ouverture le 17 juin, 9, rue Rocca, Marseille 8e arr. ; 04 91 24 83 63.  Menus à 35 ou 49 € au déjeuner, et 69 ou 87 € au dîner.

La dotation Gault&Millau qu’est-ce que c’est ?

La dotation Gault&Millau, en matériel, en services et en produits, a pour but d’aider à la première installation de jeunes chefs.  Comment ça se passe concrètement ? Gault&Millau va réaliser en 2014, un Tour de France en quatre étapes : Marseille le 22 avril (la première étape), Lyon le 30 juin, Paris en septembre, Bordeaux en décembre. Pour chacune de ces quatre étapes, Gault&Millau réunira pour un déjeuner les 30 jeunes talents de la région qui comptent et remettra une dotation à trois lauréats. Ces trois lauréats sont de jeunes chefs de cuisine repérés par Gault&Millau depuis plusieurs années. Gault&Millau a décelé chez Alexandre Mazzia, Antoine Gandon et Benjamin Collombat un véritable potentiel à devenir non seulement de grands chefs, mais de vrais chefs d’entreprise. Les trois lauréats ont reçu un « package » en produits et en matériel d’une valeur de 25 000 € environ, adapté aux besoins de chacun. Douze jeunes chefs de cuisine seront ainsi récompensés en France cette année.

4 commentaires

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.