Art de vivre

Aposto, des repas confidentiels “pour se sentir bien”

Aposto

Une adresse confidentielle, une maison en bord de mer, dans le 7e arrondissement avec un jardinet. C’est dans ce décor digne d’un roman, dans une maison typiquement marseillaise que Philippe Ivanez et Nadia Lagati ont mis en scène leur rêve : faire vivre une table d’hôtes accueillant une clientèle arty, cool, touristique et, surtout, avide de l’art de vivre marseillais dont le duo est l’un des emblèmes. Confinement et restrictions sanitaires oblige, le couple, qui s’est rapproché du brillant Thibault Kapeluch (formé chez Ferrandi et Alain Dutournier), propose des formules à emporter épatantes. La cuisine d’Aposto, “française, méditerranéenne et internationale” résume Philippe Ivanez comme pour résumer une démarche ouverte et néanmoins très locale dans les approvisionnements.

Pour marquer le début décembre, Aposto propose un mi-cuit de maquereau à la flamme aux herbes des calanques-sarrasin croquant-pickles et crémeux de rave, une paleron de boeuf braisé bourguignonne et panais confit-carottes cuites au feu de bois et un crémeux yuzu-éclats d’amandes et chantilly infusée au poivre timut, “un repas complet pour 19 €, on essaie de frapper fort” sourit Philippe Ivanez. Pour y parvenir, les amis comme Fabien Rugi ont été sollicités : – Fabien est un fin connaisseur en poissons et coquillages et il nous conseille au mieux dans les achats” reconnaît l’hôte des lieux.

Cela fait quatre ans maintenant que Philippe et Nadia gèrent les repas de l’école des Beaux-arts et design de Luminy et de leur propre aveu, “cette table d’hôtes nous ouvre à une autre clientèle que les seuls étudiants et puis ce lieu nous permettra de présenter des œuvres d’artistes amis ainsi que nos travaux”. Les amis, ils sont partout dans cette maison : de la sélection vins élaborée avec le Cœur des Vignes à Endoume et Sandy, de la Fabriquerie pour les quilles nature ou Jérôme Laplane pour les légumes d’Aubagne, chacun propose le meilleur et toute sa bonne humeur.
Dans le jardin aux beaux jours revenus, on prendra le petit-déjeuner “pour se sentir aposto” souligne Philippe… En un mot, pour se sentir bien, tout va bien, on est bien… Comme on dit en Sicile.

Aposto 13007 ; infos au 07 60 03 19 66 et  lesjnoun@gmail.com
Repas à emporter jeudi et vendredi soir et le samedi midi, formule 19 €. Repas sur place de 25 à 35 € dès la levée des restrictions. 

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.