Art de vivre

Aposto, des repas confidentiels « pour se sentir bien »

Aposto

Une adresse confidentielle, une maison en bord de mer, dans le 7e arrondissement avec un jardinet. C’est dans ce décor digne d’un roman, dans une maison typiquement marseillaise que Philippe Ivanez et Nadia Lagati ont mis en scène leur rêve : faire vivre une table d’hôtes accueillant une clientèle arty, cool, touristique et, surtout, avide de l’art de vivre marseillais dont le duo est l’un des emblèmes. Confinement et restrictions sanitaires oblige, le couple, qui s’est rapproché du brillant Thibault Kapeluch (formé chez Ferrandi et Alain Dutournier), propose des formules à emporter épatantes. La cuisine d’Aposto, « française, méditerranéenne et internationale » résume Philippe Ivanez comme pour résumer une démarche ouverte et néanmoins très locale dans les approvisionnements.

Pour marquer le début décembre, Aposto propose un mi-cuit de maquereau à la flamme aux herbes des calanques-sarrasin croquant-pickles et crémeux de rave, une paleron de boeuf braisé bourguignonne et panais confit-carottes cuites au feu de bois et un crémeux yuzu-éclats d’amandes et chantilly infusée au poivre timut, « un repas complet pour 19 €, on essaie de frapper fort » sourit Philippe Ivanez. Pour y parvenir, les amis comme Fabien Rugi ont été sollicités : – Fabien est un fin connaisseur en poissons et coquillages et il nous conseille au mieux dans les achats » reconnaît l’hôte des lieux.

Cela fait quatre ans maintenant que Philippe et Nadia gèrent les repas de l’école des Beaux-arts et design de Luminy et de leur propre aveu, « cette table d’hôtes nous ouvre à une autre clientèle que les seuls étudiants et puis ce lieu nous permettra de présenter des œuvres d’artistes amis ainsi que nos travaux ». Les amis, ils sont partout dans cette maison : de la sélection vins élaborée avec le Cœur des Vignes à Endoume et Sandy, de la Fabriquerie pour les quilles nature ou Jérôme Laplane pour les légumes d’Aubagne, chacun propose le meilleur et toute sa bonne humeur.
Dans le jardin aux beaux jours revenus, on prendra le petit-déjeuner « pour se sentir aposto » souligne Philippe… En un mot, pour se sentir bien, tout va bien, on est bien… Comme on dit en Sicile.

Aposto 13007 ; infos au 07 60 03 19 66 et  lesjnoun@gmail.com
Repas à emporter jeudi et vendredi soir et le samedi midi, formule 19 €. Repas sur place de 25 à 35 € dès la levée des restrictions. 

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux