Art de vivre

Pendant qu’Art Rosé tient salon, Lionel invite les femmes en cuisine

Art Rosé
Flora Mikula, Beatriz Gonzalez et Ana Grgic

Salon Art Rosé au Pharo
 Le 3e salon des vignerons d’Art Rosé se tiendra cette année au palais du Pharo. Avec quelque 300 vins présentés, majoritairement en bio, biodynamie et naturels, pour une trentaine de viticulteurs, ce rendez-vous réuni la quasi-totalité des régions viticoles de l’hexagone : Provence, Vallée-du-Rhône, Champagne, Bourgogne, Vallée-de-la-Loire, Alsace… pour ne citer que les plus emblématiques. L’organisateur de cet événement, marseillais d’origine, Jean-Jacques Vernet, consacre ce salon aux professionnels, cavistes, sommeliers, acheteurs et journalistes. Jacques Vernet a dirigé plusieurs maisons de champagnes avant de revenir s’installer à Marseille et de fonder en 2009 Art Rosé, une agence commerciale de distribution de vins et champagnes.
Le 27 février, de 10h à 19h, salle Eugénie du palais du Pharo, boulevard Charles-Livon, Marseille 7e arr. Réservé aux professionnels.

En cuisine, elles ont pris le pouvoir !
 Le 8 mars prochain, journée internationale de la Femme, trois cuisinières de renom prennent les commandes de la cuisine de la brasserie les Fenêtres de l’Intercontinental Hôtel-Dieu de Marseille. Le chef Lionel Lévy a invité Flora Mikula (auberge Flora à Paris), Beatriz Gonzalez (bistrot Coretta et Neva Cuisine à Paris) et Ana Grgic (esplanade hotel à Zagreb, en Croatie) signeront exceptionnellement les menus éphémères du déjeuner et du dîner du jour. Au programme : des plats exaltants les saveurs méditerranéennes, tels que fleurs de courgette aux truffes et fromage de chèvre, dos de mulet noir ou encore blanc de seiche et coquillages au riz rouge de Carmague. Des mets accompagnés de vins sélectionnés par une autre femme : la vigneronne Sophie Cerciello du château Barbanau à Roquefort-la-Bédoule. Pour info, la restauration haut de gamme ne compte que 10% de femmes. Au sein de l’InterContinental Marseille – Hôtel-Dieu, trois femmes occupents des postes-clé : Camille Gandolfo et Jade Helitiana Ramnantsoavina respectivement sous-chef et chef de partie de la brasserie, et Myriam Arab, chef de partie de la pâtisserie.
Le 8 mars, brasserie les Fenêtres de l’Intercontinental Hôtel Dieu, 1, place Daviel, Marseille 2e arr. Tarifs : 49€ menu déjeuner et 68€ menu du dîner.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Christian Qui “meilleure table de l’année” selon le Fooding classement 2021 A l’heure où la restauration française vit les heures les plus noires de son histoire, le guide Fooding, lui, continue à vivre comme si tout allait bien. Le guide, qui vient d’être intégralement racheté par le guide Michelin, a révélé ce lundi 16 novembre son palmarès de l’année 2021. Une approche d’autant plus cynique que la quasi totalité des guides français a décidé de ne pas établir de classement tant la période est dramatique pour la profession.

Meilleur bar d’auteur : Bambino (Paris)
Meilleur bistrot : Café Les Deux Gares (Paris)
Meilleur sandwich : Penny Lane (Paris)
Meilleur chef résistant : Antonin Bonnet chez la Boucherie Grégoire (Paris)
Meilleur cuisinier : Daniel Morgan chez Robert (Paris)
Meilleure table : Christian Qui (Marseille)
Meilleure table : Bistrot Bao (Groix)
Fooding d’Amour : Comète (Saint-Lunaire)
Fooding d’Amour : Rita, la Vierge à la Mer (Saint-Jean-de-Luz)
Meilleure chambre de style : château de la Haute Borde (Rilly-sur-Loire).