Restaurants en Provence

Avec la Piscine, Florent Manaudou ouvre un restaurant et plonge dans le grand bain

florent manaudou georgiana le Grand PastisC’est l’événement people et gastronomique de l’été : Florent Manaudou vient d’inaugurer son premier restaurant, la Piscine. En lieu et place de l’ancien Crystal, sur le quai de la mairie, le champion olympique a voulu un restaurant tout carrelé de bleu, ambiance bords de bassins garantie. “En réalité, nous sommes quatre copains dans cette aventure, corrige immédiatement Manaudou. Il y a Jean-François, Momo et Yohann. On avait envie d’un lieu qui nous ressemble”. Arrivé à Marseille il y a 5 ans, Florent Manaudou y a acheté sa résidence dans le 6e arrondissement, il y a presque 2 ans : “Cette ville me plaît, acheter un appartement ne me suffisait pas, je voulais m’y impliquer plus encore”. C’est l’ami Jean-François, épicurien patenté, qui a présenté Georgiana à ses trois amis : “C’est grâce à Georgiana que la clientèle va venir, avertit le nageur. La renommée d’un restaurant doit plus au nom de son chef qu’à celui du propriétaire”. Yohann qui déjeunait à la table voisine a fini son repas, il vient partager le café. Florent Manaudou complète : “Elle marie les choses avec ingéniosité et ça signe sa personnalité. Elle me fait découvrir de nouvelles saveurs à chaque fois”. Avec une évidente humilité, Florent Manaudou poursuit : “Comme tous les sportifs, j’aime les challenges, ce restaurant en est un. J’ai découvert la guitare il y a un an, je fais de la moto… C’est bien d’avoir plusieurs centres d’intérêt”.

A la Piscine, alors, faut-il y aller ?

Vous aimerez tout l’esprit d’a propos qui habille le concept : sur chaque tee-shirt du personnel, bronzé, musclé, tatoué, on retrouve le sigle des MNS, Maître-nageur sauveteur, détourné en Maître-nageur serveur. Oubliez les entrées, plats et desserts, la carte s’articule sur des Petit bassin (25m), Bassin olympique (50m), des suggestions pour grimper à l’échelle et des desserts pour le Plongeoir. Georgiana est en forme et signe une carte pleine d’idées : oeufs mimosa-poutargue, anchoïade, panisses au thym. Eté oblige, la burratina “fleur de lait” s’éclaire d’une betterave jaune, d’un coulis de tomate ananas et d’huile de menthe. Plus consistant, le filet mignon de porc, cuit rosé, peau croustillante à la fève tonka, se nappe d’une mousseline de carottes et la canette des Dombes au miel-à l’orange d’un risotto au safran. La cuisine est vive (ceviche de thon mariné au citron et lait de coco) et ensoleillée (tartine au caviar d’aubergine et filets de sardine marinées aux épices orientales). La partition méditerranéenne tourne à fond. Un dessert ? Les abricots rôtis chantilly mauresque ou la salade de fruits rouges devraient convaincre.
A la différence de la majorité des autres restaurants marseillais, ici, les assiettes sont généreuses, les portions pensées pour apporter de la joie. En cuisine, Maki Manoukian, Makka Vatchkaieva, Philippe Sofietti et Mohamed Hassan se démènent pour servir des assiettes irréprochables. Allez-y, vous y croiserez tout le Cercle des Nageurs qui en a déjà fait un des spots de l’été.

La Piscine, 148, quai du Port, Marseille 2e arr. Carte : 30-35 €. Résas au 04 91 89 53 54

Bonus : et la pizza du Cercle des Nageurs, elle est bonne ?

15 Comments

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Vin cuit au Mas de Cadenet. Maud Negrel et toute la famille vous invitent à un apéritif convivial et gourmand autour des vins du domaine le samedi 4 décembre à partir de 10h30. Le caveau sera spécialement ouvert toute la journée. À cette occasion, une remise exceptionnelle de 15% sur toutes les cuvées et l’incontournable vin cuit du domaine sera proposée. Infos au  04 42 29 21 59.

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre. Le food truck fera étapes dans une dizaine de villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h . Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et du chef Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.

100% truffes à La Benvengudo. Le temps d’un week-end aux Baux-de-Provence, du jeudi 16 au dimanche 19 décembre, La Benvengudo propose une expérience unique et immersive autour de la truffe. Au programme : dégustation de vins en présence du vigneron, participation à un cavage (récolte de truffes) et déjeuner chez le producteur de truffes, démonstration culinaire avec la chef Julie Chaix sur le thème de la tuber melanosporum… A partir de 668, 58 € par personne, infos au 04 90 54 32 54.

► Un Noël à l’accent provençal. L’hôtel La Benvengudo (Baux-de-Provence) fête Noël et le réveillon de la Saint-Sylvestre avec ses clients. La tradition des treize desserts de Noël ne sera pas oubliée, ils seront servis au coin du feu de cheminée le soir du réveillon de Noël. Ces deux formules (à personnaliser) comprennent deux nuits en chambre double et une flexibilité des dates : du 23 au 25 ou du 24 au 26 décembre et du 30 décembre au 1er janvier ou du 31 décembre au 2 janvier. Formule de Noël à partir de 329,50 € par personne. Formule Saint-Sylvestre à partir de 359,50 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.