Magazine

Tout change et rien ne change au Bistro du Cours

Bistro du CoursTout change mais rien ne change au Bistro du Cours. Pour être fantasque, la formule n’en reste pas moins vraie. Frédéric Charlet a quitté le bateau confiant à son ami de toujours, Laurent Biaggi les rênes de ce bistrot parmi les plus savoureux de la ville. Fondé en avril 2011 par le duo Laurent Biaggi-Frédéric Charlet, le Bistro du Cours est allé de succès en succès, décrochant, à l’hiver 2014 son Bib gourmand. Les années sont passées et “Fred a voulu voler de ses propres ailes” dit Laurent, “j’ai voulu voir ailleurs” complète son compère Fred. “Je n’avais pas d’idées précises en tête, poursuit ce dernier, je voulais vivre autre chose, j’avais besoin de nouveaux défis… Six ans dans un même lieu c’est beaucoup pour moi” finit par avouer dans un grand éclat de rire Charlet.

Retour sur ces quatre derniers mois : Laurent Biaggi a préparé consciencieusement la relève : “La clientèle ne s’est rendue compte de rien car l’esprit et le style perdurent” assure-t-il. Selon une formule conjointe énoncée par les deux amis, “le Bistro reste une adresse bistronomique dans le coeur et dans l’assiette”. Pascal Materazzi est arrivé en cuisine et a bossé plusieurs mois avec Fred Charlet afin de s’imprégner du style et de l’esprit de la maison. Ancien de l’école hôtelière de Bonneveine, Materazzi a 33 ans et a appris le métier chez Péron à Marseille, sept années durant auprès de Jean-François Bérard, à la Cadière d’Azur et pendant 2 ans chez Dimitri Droisneau, au bistrot de la Villa Madie, à Cassis. Le voici désormais chef à part entière. “L’ardoise restera clairement méditerranéenne, assure-t-il, avec les poissons frais exclusivement du mareyeur Mericq, les fruits et légumes de la plateforme paysanne locale et toujours le porc noir de Bigorre de Jean-Julien Durand”…

Laurent Biaggi, de son côté, a donné un nouveau souffle à la salle, repeignant les murs en bleu canard, retravaillant les espaces pour plus d’intimité entre les clients tout en conservant l’ambiance propre au lieu. Et que les fanas de l’esprit bistrot se rassurent, le comptoir, les tables de bois et les fameuses chaises sont toujours là. Quant à Charlet, le voici désormais entré au sein des équipes de Roland Paix. “Nous nous sommes croisés et avons travaillé sur un projet commun, raconte-t-il. De là est née l’envie de travailler chez ce traiteur et comme il m’a fait une belle proposition, j’ai décidé de le rejoindre”. Fred Charlet souhaite apporter déosrmais sa “patte”, son “identité. Je n’ai jamais bossé en traiteur et c’est pour moi un défi. La cuisine sera la mienne avec du pep’s, une pointe acide, de la Méditerranée à tous les coins d’assiette ronde”

Une nouvelle page se tourne pour le Bistro du Cours mais Fred et Laurent insistent : “C’est parce qu’on reste amis que la transition s’est aussi bien passée”. De l’art de tout changer sans rien changer…

13, cours Julien, Marseille 6e arr. Infos au 04 86 97 59 11. Midi : 16,50 – 18,50 – 20 et 32 €. Soir 32 € et suggestions.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre dans une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône. Le food truck fera étapes dans les villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du département 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : 26 novembre à Allauch de 18h à 20h ; mercredi 1er décembre à Saint-Cannat de 8h à 14h ; vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h ; samedi 18 décembre à Venelles de 11h à 14 heures et le 19 décembre à Saint-Rémy-de-Provence de 11h à 14 h. Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et de son restaurant, tenu par Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.