Art de vivre

Du bio, du beaujo et un nouveau château

rousselleUne enseigne bio à Castellane
 Bio c’ Bon, enseigne de distribution bio de proximité, inaugure sa nouvelle boutique à Marseille le samedi 19 novembre prochain. Pour fêter l’ouverture en fanfare de ce 100e point de vente en France, Bio c’ Bon animera le quartier avec des échassiers, des bons pour des paniers de fruits et légumes frais gratuits et un cyclo-jus (vélo qui fabrique des jus frais). Depuis 2008, Bio c’ Bon a pour ambition de rendre le bio accessible à tous, par sa proximité, ses prix et son conseil personnalisé en magasin. On compte 17 magasins en région Paca…
Bio c’ Bon 19, place Castellane, Marseille 6e arr.

Le Rhizome boit du Beaujo
L’épicerie fine de Malmousque fête le beaujolais nouveau ce 17 novembre comme le veut la tradition, dès 18 heures. On fera sauter les bouchons au premier étages (premier verre offert) tout en savourant quelques plats mijotés (14 euros) et des assiettes de charcuteries. Par ailleurs le mercredi 7 décembre, José Pottier soufflera les 4 bougies de son magasin en proposant une dégustation de caviars, des vins et champagnes signés Pétrossian.
Le Rhizome, 116, corniche président John-Fitzgerald-Kennedy, Marseille 7e ; infos au 04 91 88 12 08.

Valérie Rousselle rachète le château Sainte-Béatrice
Déjà propriétaire de château Roubine depuis 1994, Valérie Rousselle vient d’acquérir le château Sainte-Béatrice. La voici désormais à la tête du plus grand vignoble de Lorgues, commune varoise où sont situées les deux propriétés. Monsieur et Madame Novaretti, monégasques mais varois de cœur, ont bâti à pied d’œuvre ce vignoble situé sur un terroir magnifique pendant plus de 30 ans avant de le céder à Valérie Rousselle. Ayant la volonté de développer et d’étendre la gamme de ses vins, c’est après un véritable coup de cœur pour ce joyau de 50 hectares en Côtes de Provence, que cette native de Saint-Tropez a choisi ce château pour poursuivre ses rêves de vigneronne passionnée par ses terres. Avec ses vignes de 30 à 40 ans d’âge en moyenne, dont certaines ont 86 ans, le vignoble accueille une belle diversité de cépages dont le grenache, syrah, cabernet sauvignon, merlot et cinsault pour les rouges et les rosés, puis, sémillon et rolle pour les blancs.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.