Art de vivre

Du bio, du beaujo et un nouveau château

rousselleUne enseigne bio à Castellane
 Bio c’ Bon, enseigne de distribution bio de proximité, inaugure sa nouvelle boutique à Marseille le samedi 19 novembre prochain. Pour fêter l’ouverture en fanfare de ce 100e point de vente en France, Bio c’ Bon animera le quartier avec des échassiers, des bons pour des paniers de fruits et légumes frais gratuits et un cyclo-jus (vélo qui fabrique des jus frais). Depuis 2008, Bio c’ Bon a pour ambition de rendre le bio accessible à tous, par sa proximité, ses prix et son conseil personnalisé en magasin. On compte 17 magasins en région Paca…
Bio c’ Bon 19, place Castellane, Marseille 6e arr.

Le Rhizome boit du Beaujo
L’épicerie fine de Malmousque fête le beaujolais nouveau ce 17 novembre comme le veut la tradition, dès 18 heures. On fera sauter les bouchons au premier étages (premier verre offert) tout en savourant quelques plats mijotés (14 euros) et des assiettes de charcuteries. Par ailleurs le mercredi 7 décembre, José Pottier soufflera les 4 bougies de son magasin en proposant une dégustation de caviars, des vins et champagnes signés Pétrossian.
Le Rhizome, 116, corniche président John-Fitzgerald-Kennedy, Marseille 7e ; infos au 04 91 88 12 08.

Valérie Rousselle rachète le château Sainte-Béatrice
Déjà propriétaire de château Roubine depuis 1994, Valérie Rousselle vient d’acquérir le château Sainte-Béatrice. La voici désormais à la tête du plus grand vignoble de Lorgues, commune varoise où sont situées les deux propriétés. Monsieur et Madame Novaretti, monégasques mais varois de cœur, ont bâti à pied d’œuvre ce vignoble situé sur un terroir magnifique pendant plus de 30 ans avant de le céder à Valérie Rousselle. Ayant la volonté de développer et d’étendre la gamme de ses vins, c’est après un véritable coup de cœur pour ce joyau de 50 hectares en Côtes de Provence, que cette native de Saint-Tropez a choisi ce château pour poursuivre ses rêves de vigneronne passionnée par ses terres. Avec ses vignes de 30 à 40 ans d’âge en moyenne, dont certaines ont 86 ans, le vignoble accueille une belle diversité de cépages dont le grenache, syrah, cabernet sauvignon, merlot et cinsault pour les rouges et les rosés, puis, sémillon et rolle pour les blancs.

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Guide Fooding

Le nouveau Guide Fooding, édition 2023, qui sera disponible, partout en France, dès ce jeudi 17 novembre, dévoile son palmarès. A Marseille, le titre de meilleur Sophistroquet est attribué à Regain (Sarah Chougnet-Strudel et Lucien Salomon) et le titre de Meilleur esprit d’équipe échoit au restaurant l’Idéal (Julia Sammut, Aurélien Baron et Jérémy Nguyen).

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux