Art de vivre

Du bio, du beaujo et un nouveau château

rousselleUne enseigne bio à Castellane
 Bio c’ Bon, enseigne de distribution bio de proximité, inaugure sa nouvelle boutique à Marseille le samedi 19 novembre prochain. Pour fêter l’ouverture en fanfare de ce 100e point de vente en France, Bio c’ Bon animera le quartier avec des échassiers, des bons pour des paniers de fruits et légumes frais gratuits et un cyclo-jus (vélo qui fabrique des jus frais). Depuis 2008, Bio c’ Bon a pour ambition de rendre le bio accessible à tous, par sa proximité, ses prix et son conseil personnalisé en magasin. On compte 17 magasins en région Paca…
Bio c’ Bon 19, place Castellane, Marseille 6e arr.

Le Rhizome boit du Beaujo
L’épicerie fine de Malmousque fête le beaujolais nouveau ce 17 novembre comme le veut la tradition, dès 18 heures. On fera sauter les bouchons au premier étages (premier verre offert) tout en savourant quelques plats mijotés (14 euros) et des assiettes de charcuteries. Par ailleurs le mercredi 7 décembre, José Pottier soufflera les 4 bougies de son magasin en proposant une dégustation de caviars, des vins et champagnes signés Pétrossian.
Le Rhizome, 116, corniche président John-Fitzgerald-Kennedy, Marseille 7e ; infos au 04 91 88 12 08.

Valérie Rousselle rachète le château Sainte-Béatrice
Déjà propriétaire de château Roubine depuis 1994, Valérie Rousselle vient d’acquérir le château Sainte-Béatrice. La voici désormais à la tête du plus grand vignoble de Lorgues, commune varoise où sont situées les deux propriétés. Monsieur et Madame Novaretti, monégasques mais varois de cœur, ont bâti à pied d’œuvre ce vignoble situé sur un terroir magnifique pendant plus de 30 ans avant de le céder à Valérie Rousselle. Ayant la volonté de développer et d’étendre la gamme de ses vins, c’est après un véritable coup de cœur pour ce joyau de 50 hectares en Côtes de Provence, que cette native de Saint-Tropez a choisi ce château pour poursuivre ses rêves de vigneronne passionnée par ses terres. Avec ses vignes de 30 à 40 ans d’âge en moyenne, dont certaines ont 86 ans, le vignoble accueille une belle diversité de cépages dont le grenache, syrah, cabernet sauvignon, merlot et cinsault pour les rouges et les rosés, puis, sémillon et rolle pour les blancs.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Paris

Championnats de France de Pizza. Le ridicule ne tue pas, pour preuve, ce énième concours pompeusement qualifié de « championnat de France de la pizza ». Alors sachez que sa 18e édition sera organisée par l’Association des Pizzerias françaises et se tiendra les 13 et 14 mars sur le salon Parizza. Sur les 400 candidats qui s’étaient portés candidats, 130 d’entre-eux ont été retenus lors des étapes régionales du France Pizza Tour. Les 13 et 14 mars donc, les 130 concurrents se mesureront tout au long de 6 épreuves (pizza classique, «pizza a due», rapidité) dont certaines s’apparentent aux jeux du cirque (pizza la plus large, pizza dessert et pizza acrobatique). Les candidats des Bouches-du-Rhône sont : Kévin Vernet de Gardanne (Pizzeria Il Grano ), Jean-François Cortez des Pennes-Mirabeau (Capo Pizzeria), Guillaume Martinez d’Allauch (Pizza Lea), Lucas Palazzo d’Aix-en-Provence (Chez Ratatouille), Mathieu Boisseau de Plan de Cuques (Pizzeria da Matteo), Laurent Pavia de Marignane (Les 3 M) et Yvan Cotta de Saint-Victoret (Allô Pizza).

Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village international de la gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.