Art de vivre

Christian Qui propose un dîner exceptionnel à la salle des machines de la Friche

christian-quiChristian Qui est un cuisinier du poisson frais qui emplit ses assiettes d’iode et de filets de daurade aux saveurs infinies. Oublié le restaurant du 5e arrondissement dans lequel il s’est fait connaître, adoubé par le Fooding et la presse régionale, le cuisinier oeuvre désormais sur un vieux gréement. Une once de charme qui ajoute au mythe. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore ou ceux qui ont envie de se délecter de ce profil totalement atypique, il est grand temps de venir à la rencontre de cet ovni de la cuisine méditerranéenne en résidence à la Friche Belle-de-Mai.

Après deux dîners “la Bouillabaisse noire” et “la Ligne bleue” Christian Qui raconte le principe de ses dîners : il se balade en Provence, de la Camargue à Marseille, de la plaine de la Crau et des Alpilles à l’arrière pays des calanques. Un périple à la rencontre des grands sites, de la nature et des hommes qui façonnent le paysage. De ces pérégrinations, Qui pose tout sur la table et imagine un menu qui raconte ses “rencontres, envies et idées”Partis à la rencontre des pratiques pastorales de la Crau, dernière steppe méridionale, on charrie le foin de la famille Fergoz de la ferme « La Moulésienne » à Moulès jusqu’au delta du Rhône où Ahmar Bendjema cueille les huîtres de Carteau sur les fils qui pendent de ses pergolas marines. Il plonge en eaux peu profondes pour ramasser les violets, les couteaux et les palourdes qui feront notre festin. Nous dégusterons également cailles, cœurs et gésiers de volailles élevées en pleine Crau par Magali Richard et Julien Roux à Raphèle-les-Arles”.
Le dîner sera arrosé des vins choisis avec a propos par Laurent Bonfiglio de la cave Plus Belle La Vigne (36, cours Julien, Marseille 6e arr.) Un rendez-vous aussi rare qu’atypique à ne manquer sous aucun prétexte.

Rendez-vous le 17 novembre à 19h30 à la Salle des Machines, friche Belle-de-Mai, 41, rue Jobin, Marseille 3e arr. Tarif : 38 euros par personne. Réservations en cliquant ici.

A Aix-en-Provence, Jacquèmes tire le rideau. L'enseigne aura tenu 108 ans. Jacquèmes était la plus ancienne épicerie fine-caviste de la ville implantée en centre-ville. Une boutique plongée dans le formol, un accueil épouvantable et une sélection qui ne répondait plus aux nouvelles tendances de la gastronomie expliquent le déclin de cette maison qui s'apprête à brader ses stocks dans les prochains jours. Si le coeur vous en dit...
9, rue Méjanes à Aix ; infos au 04 42 23 48 64.

Juris food Le prochain déjeuner Juris food aura lieu le lundi 4 octobre et accueillera Aïcha Sif, adjointe au maire de Marseille en charge de lʼalimentation durable, de lʼagriculture urbaine, des terres agricoles, des relais nature et des fermes pédagogiques. Sébastien Barles, adjoint au maire en charge de la transition écologique, de la lutte et de l'adaptation au bouleversement climatique et de l’assemblée citoyenne du futur comptera également parmi les invités. Ils expliqueront les politiques de la ville de Marseille en matière d'alimentation durable et de transition écologique. Inscription obligatoire jusqu'au 29 septembre. Le déjeuner sera servi au New Hôtel of Marseille (bd Charles-Livon, 7e, parking du Pharo).Paf : 29 € par personne, payable sur place par CB ou espèces (passe sanitaire obligatoire). Infos au 06 18 03 60 95.

Abonnez-vous à notre newsletter

Shabbat dinners rend hommage à la pleine diversité de la cuisine juive. Ce livre propose un voyage initiatique, spirituel et gourmand, à vocation universelle : faire revivre aux uns les émotions et saveurs des souvenirs de shabbat de l’enfance, apporter un souffle neuf dans les repas du vendredi soir ; inviter les curieux à découvrir la richesse de ces spécialités et adopter ce rituel synonyme de pause, de temps pour soi et les siens. Vanessa Zibi et Leslie Gogois ont tissé un répertoire culinaire authentique de plus de 90 recettes de famille, d’amis, de chefs. Des recettes iconiques séfarades et ashkénazes, mais aussi des plats plus modernes, inspirés du courant israélien, dont certains ont été pensés pour les enfants. Des recettes de shabbat pour les fêtes du calendrier juif (Pessah, Rosh Hashana, Pourim…), et des pas à pas pour réaliser les indispensables hallots (pains tressés). Shabbat dinners, 324 pages, La Martinière Ed., 39 €