Art de vivre

Entre terre et mer, le Birdy hôtel organise un appétissant dîner à 4 mains

Thierry Bernet Birdy hôtelLe tout jeune Birdy hôtel, inauguré en juin dernier, organise un dîner “entre terre et mer” à quatre mains ce 23 novembre prochain. Le chef du Birdy, Thierry Bernet, accueille pour la circonstance, son homologue de l’auberge du Mérou, à Niolon, Sébastien Marien. “Nous avons eu l’idée de ce dîner pour tout à la fois faire vivre la gastronomie locale et faire connaître ces deux chefs, explique Marc Tommasini, directeur commercial de l’hôtel. Le Birdy est un hôtel et nous voulons que ce soit aussi un restaurant. Nous avons fait le pari d’une cuisine simple mais travaillée sous la houlette de notre chef, par ailleurs maître restaurateur”.
Pour ce menu de fête servi le 23 novembre, Thierry Bernet et Sébastien Marien ont imaginé un menu terre-mer aguicheur : foie gras de canard mi-cuit-pressée de pommes de terre agata confites et crevettes à l’ail-carmine en vinaigrette, un pavé de loup de Méditerranée-cèpes bouchons grillés espuma au corail d’oursin et un ananas Victoria compoté au miel notes de romarin déglacé au rhum, crème montée vanille, sorbet ananas.

Alsacien de naissance, Thierry Bernet a découvert la cuisine auprès de sa maman avant d’intégrer, à 14 ans, l’école hôtelière de Guebwiller. Emule de Jean Schillinger, à Colmar (2 étoiles au guide rouge), auprès duquel il conforte ses acquis de cuisinier, Bernet y développe une passion pour la mer et ses produits. C’est à 23 ans, tout naturellement, qu’il intègre le Sofitel de Cannes avant de rejoindre celui de Marseille. Chef exécutif pour le groupe Accor, il a exercé dans de nombreuses adresses de renom et organisé moult réceptions de prestige en qualité de traiteur. Aujourd’hui au Birdy hôtel d’Aix-en-Provence, Thierry Bernet confesse travailler par passion pour “le produit, ses qualités primordiales, son goût intrinsèque et les idées qu’il inspire”… De quoi titiller notre curiosité et notre appétit.

Birdy hôtel, 775, rue Jean-René-Guillibert Gauthier de la Lauzière, 13291 Aix-en-Provence. Réservations au 04 42 97 76 00.
Dîner à 4 mains le 23 novembre 2017, résa obligatoire, menu : 36 € – accord mets-vin : 48 €.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter