Art de vivre

Entre terre et mer, le Birdy hôtel organise un appétissant dîner à 4 mains

Thierry Bernet Birdy hôtelLe tout jeune Birdy hôtel, inauguré en juin dernier, organise un dîner “entre terre et mer” à quatre mains ce 23 novembre prochain. Le chef du Birdy, Thierry Bernet, accueille pour la circonstance, son homologue de l’auberge du Mérou, à Niolon, Sébastien Marien. “Nous avons eu l’idée de ce dîner pour tout à la fois faire vivre la gastronomie locale et faire connaître ces deux chefs, explique Marc Tommasini, directeur commercial de l’hôtel. Le Birdy est un hôtel et nous voulons que ce soit aussi un restaurant. Nous avons fait le pari d’une cuisine simple mais travaillée sous la houlette de notre chef, par ailleurs maître restaurateur”.
Pour ce menu de fête servi le 23 novembre, Thierry Bernet et Sébastien Marien ont imaginé un menu terre-mer aguicheur : foie gras de canard mi-cuit-pressée de pommes de terre agata confites et crevettes à l’ail-carmine en vinaigrette, un pavé de loup de Méditerranée-cèpes bouchons grillés espuma au corail d’oursin et un ananas Victoria compoté au miel notes de romarin déglacé au rhum, crème montée vanille, sorbet ananas.

Alsacien de naissance, Thierry Bernet a découvert la cuisine auprès de sa maman avant d’intégrer, à 14 ans, l’école hôtelière de Guebwiller. Emule de Jean Schillinger, à Colmar (2 étoiles au guide rouge), auprès duquel il conforte ses acquis de cuisinier, Bernet y développe une passion pour la mer et ses produits. C’est à 23 ans, tout naturellement, qu’il intègre le Sofitel de Cannes avant de rejoindre celui de Marseille. Chef exécutif pour le groupe Accor, il a exercé dans de nombreuses adresses de renom et organisé moult réceptions de prestige en qualité de traiteur. Aujourd’hui au Birdy hôtel d’Aix-en-Provence, Thierry Bernet confesse travailler par passion pour “le produit, ses qualités primordiales, son goût intrinsèque et les idées qu’il inspire”… De quoi titiller notre curiosité et notre appétit.

Birdy hôtel, 775, rue Jean-René-Guillibert Gauthier de la Lauzière, 13291 Aix-en-Provence. Réservations au 04 42 97 76 00.
Dîner à 4 mains le 23 novembre 2017, résa obligatoire, menu : 36 € – accord mets-vin : 48 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Le grand marché de la friche sera poulpesque A chaque nouvelle saison, les grands marchés mettent en vedette un produit et le lundi 7 octobre, pour la session d’automne, le poulpe fera l’objet de toutes les attentions. Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on examinera le poulpe avec passion aux côtés d’invités et experts qui se succéderont à table de 18h à 20h. De 20h15 à 21h30, place au solo poulpesque et psychédélique de LpLpo, créature énigmatique qui se nourrit de courant électrique et de sons cabalistiques. Sans oublier la plongée sous-marine et lunaire avec les photos de Denis Cartet. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter