Art de vivre

A Arles, Provence Prestige un savoureux avant-goût des fêtes de Noël

Provence Prestige 2017Du 23 au 27 novembre, le salon Provence Prestige renoue avec la tradition et le savoir-faire régional. Cette année marquera la 24e édition de ce rendez-vous qui couvre 3500 m² et accueille 170 artisans venus, pour certains, de l’Isère, de l’Hérault voire de la Drôme. “Tous ont été rigoureusement choisis par un comité de sélection pour leur savoir-faire exclusivement provençal” assure-t-on du côté des organisateurs qui espèrent attirer 28 000 visiteurs à l’instar des éditions précédentes.
Dénicher des idées de cadeaux, préparer vos tables de fêtes, goûter aux spécialités locales, prendre soin de soi ou encore, tout simplement, flâner en famille, ce salon cultive le mélange des genres. Plébiscité par ses exposants, Provence Prestige doit avant tout son succès à sa Charte de Qualité qui met en avant les hommes et les femmes sur la base de critères stricts. Grâce à son comité de sélection, elle garantit que chaque produit est bien issu du savoir-faire régional. La majeure partie d’entre eux sont testés et validés en amont du salon et l’ensemble du territoire provençal est chaque année représenté, du Var aux Bouches-du-Rhône, du Vaucluse aux Alpes maritimes.

Les nouveautés de l’année
Pour cette édition 2017, Provence Prestige accueille la chambre d’Agriculture qui présentera quelques uns de ses meilleurs ambassadeurs : un producteur de fromages et de charcuteries à base de chèvre, un viticulteur, un apiculteur, un éleveur de viande de taureau et un fabricant de conserves seront au rendez-vous. Un espace sera également dédié aux entreprises labellisées éco-acteurs biosphère, en partenariat avec la Communauté d’agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette et le parc naturel régional de Camargue (atelier de bois flotté, création de papier, poterie, peinture sur verre, ferronnerie d’art).
Invités d’honneur de cette 24e édition, 9 exposants italiens viennent tout exprès pour présenter leur savoir-faire : Sergio Gramaglia (apiculteur du Piémont), Pasquale Abbuzzese (fromages et coppa de Calabre), Marianna Lebue (charcuterie de porc noir, fromages et biscuits de Sicile), sans oublier les panettone et panforte, les riz et pâtes fraîches de Raphaella Bianco, le fromage à pâte dure d’Alfredo Monetti, la mozzarella de Campanie d’Orietta Loi, les vins de Coni et les chocolats de Muriel Divy également de la région de Coni.

Salon Provence Prestige, du jeudi 23 au lundi 27 novembre, de 10h à 19h (22h les 24 et 25 novembre). Palais des congrès d’Arles, ave. 1ère Division France Libre. En voiture, se garer en centre-ville et venir en calèches. Taxi-vélo gratuit. Entrée : 6 € et 3 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Avignon, nouvelle offre food à la Mirande La Table Haute de la Mirande devient Mirage, une taverne et cantine en self-service proposant des repas à emporter ou à consommer sur place dans l’ancien garage de la rue Taulignan. L’équipe de la Table Haute préparera les repas dans la cuisine datant du XIXe avec un menu du jour à base de produits frais, locaux et bio. Ce lieu insolite et décalé est décoré des toiles du peintre américain Timothy Hennessy. Entrées : 6 €, plats de 14 à 16 € et desserts 6 € (verre de vin 4 € et café 2 €). Ouvert midi et soir du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h.

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille : des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique mis à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs, 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites gratuites de quatre musées de Marseille jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux (la Vieille Charité, le musée d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély) ouvrent leurs portes gratuitement au public.