Art de vivre

Boissons sucrées, thés glacés, fleurs d'été

Thés glacés aromatisés aux fruits, glaçons aux fleurs, eaux surprenantes… La chaleur devient une source d’inspiration.
Pour vos soirées d’été, le Grand Pastis vous invite à l’originalité

thés glacés et glaçons aux fleurs le Grand Pastis

Le thé glacé aux pêches
Pour 1 litre, il vous faut  : 4 pêches jaunes très mûres ; 80g de sucre de canne ; un litre d’eau ; l’équivalent de 2 sachets de thé earl grey et 5 branches de menthe fraîche.
On y va : peler les pêches et conserver le jus. Faire chauffer l’eau et retirer du feu aux premiers frémissements. Laisser ensuite infuser le thé mais pas trop longtemps pour éviter son astringence. Couper les pêches en gros morceaux et les verser dans la carafe de service. Ajouter le thé infusé, le jus récupéré des pêches et les feuilles de menthe. Ajouter le sucre roux et bien mélanger. Conserver au froid 3 heures environ. Servir avec des glaçons.

Les bâtonnets à la lavande
Il vous faut : des brins de lavande cultivée sans pesticides ni engrais.
On y va : dans un moule à glaçons tubulaire déposer un brin de lavande et remplir d’eau douce (type Evian). Laisser glacer. Démouler et utiliser les bâtonnets pour décorer un seau à champagne ou pour touiller des cocktails. Pour des glaçons les plus cristallins possible, utiliser de l’eau distillée qui a été bouillie puis refroidie (ça limitera les impuretés et les bulles d’air).

Les glaçons fleuris
Il vous faut : des fleurs cultivées sans pesticides ni engrais (lavande, bourrache, gardenia, acacia, lila, oeuillet d’inde…).
On y va : rincer très délicatement les fleurs, en déposer une ou plusieurs dans un moule à glaçons et ajouter de l’eau, du thé à la menthe, des jus de fruits (pêche, mangue, fraise). Ces glaçons surprise feront merveille dans les cocktails ou aromatiseront un simple verre d’eau minérale fraîche.

Les cubes de pastèque
Il vous faut : une pastèque ; du sucre glace (facultatif).
On y va : tailler au couteau des cubes de pastèque et les rouler dans du sucre glace. Les disposer sur une feuille de papier sulfurisé et placer au congtélateur. 24 heures après, plonger vos cubes de pastèque glacés dans des cocktails type margarita ou pour décorer des coupes de sorbet.

En bref

Les Sard’in c’est bon tout le temps Pour agrémenter un sandwich ou à partager entre potes lors d’un apéritif improvisé, ces sardines sauveront également votre plateau repas en cas de frigo désertique un dimanche soir. Préparées entièrement à la main, elles sont mises sur grilles et cuites au four pour être plus légères et digestes. Garanties sans friture, on les aime à l’huile d’olive extra vierge ou au piment.
6 € la boîte chez le Petit Cabanon, restaurant au 63, avenue Robert-Schuman, Marseille 2e.

Abonnez-vous à notre newsletter