Art de vivre

Le Top 3 des meilleures glaces, coupes et parfums de Marseille

Ils mettent en valeur des produits typiquement marseillais, se distinguent par l’originalité de leurs formules
ou, a contrario, l’extrême rigueur dans l’application des recettes traditionnelles.
A défaut de dire qui fait les meilleures glaces de Marseille, voici notre top 3

glaciers marseillais1. Liminana pour les textures et les arômes
Les deux sorbets inspirés par la fameuse marque des Cristal Liminana, anis-orgeat et anis, sont en train de conquérir Marseille. On doit à Karine Aprile-Morisse qui cultivait la nostalgie des yétis à l’orgeat et à l’anis qu’elle dévorait, enfant, tous les étés. Maristella Vasserot, dirigeante de Cristal Limiñana, a compris tout l’intérêt que cette collaboration pouvait susciter pour sa marque : « Notre famille fabrique le Cristal depuis 1884, c’était pour nous l’occasion de nous diversifier et de conquérir de nouveaux publics ». Approché par les deux jeunes femmes, le glacier marseillais Jérôme Cellier s’est joint à l’aventure pour élaborer la recette de ces deux délicieux sorbets. Le résultat ? Une glace exceptionnelle de fraîcheur dans sa texture et ses parfums.
10 euros le pot d’un demi litre ; en vente chez Cristal Limiñana, boutique d’usine 99-101 bd Jeanne d’Arc (5e arr.) ; le kabanon à Boulettes (kabanonaboulettes@gmail.com) et les Glaciers marseillais, 138, av Pierre Mendès France (8e arr).

2 et 3. Le Glacier du Roi, pour les recettes
Avec l’ouverture il y a quelques semaines d’une deuxième boutique plage des Catalans, plus rien ne semble arrêter Florence Bianchi. Gage de ce succès, les parfums et nouveautés qui apparaissent au fil des saisons comme une collection qui ancre cette maison au rang des institutions. Cet été, ce sont le kiwi menthe, baptisé Saint-Tropez, et le caramel salé-cacahuètes pralinées qui tiennent le haut du pavé. Ces deux nouveaux parfums intègrent à merveille les recettes les plus estivales à l’instar du kiwi-menthe qui accompagnera une salade de fruits frais, la chlorophylle s’associant à merveille au sucré des fruits. On pourra napper de chocolat noir fondu le caramel salé-cacahuètes pralinées pour une association pertinente.
4, place de Lenche, Marseille 2e arr. (04 91 91 01 16, ouvert le soir également) et Côté mer, 39, rue Papety Marseille 7e arr. (de 8h30 à 19h30).

4. Dalloyau, un très grand classique
La recette est simple mais le résultat a de quoi épater plus d’un exigeant. La Dame blanche servie chez Dalloyau réveille les enthousiasmes à commencer par sa chantilly dense et ferme. La glace vanille ensuite, voluptueuse, nappe la cuillère et laisse une douce longueur en bouche déconcertante. Reste les éclats de meringue pour le croustillant de la composition et, surtout, la sauce au chocolat noir de couverture à 71% qui, coulée chaude, durcit au contact de la glace créant, de fait, une coque craquante et fondante en bouche, jouant le contraste chaud-froid avec bonheur… Un bonheur facturé 11 €. What else ? Nothing else…
aux Terrasses du Port, 9, quai du Lazaret, Marseille 2e arr. Infos au 04 91 45 75 11.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos express

Samedi 26 septembre, le restaurant de l’île d’If, Marseille en Face, vous ouvre sa table pour un moment culinaire inédit et unique au pied du château d’If. C’est dans ce lieu chargé d’histoire, face à Marseille et privatisé pour l’occasion que le trio Sébastien Dugast, Romain Nicoli (restaurant Le Môle – Gérald Passedat) accompagnés du cuisinier nomade Emmanuel Perrodin vous propose de vivre une soirée unique autour d’un menu découverte faisant la part belle à l’histoire du lieu et des vins sélectionnés pour l’occasion. Frédéric Presles, invité d’honneur, nous contera un peu d’histoires de Monte-Cristo et d’Alexandre Dumas. Déroulé de la soirée : embarquement au Vieux-Port en direction du château d’If (une navette privée). 18h30 : apéritif au soleil couchant. 19h30 : menu découverte. 22h30 : retour sur Marseille. Tarif : 75 € par personne (incluant apéritif, dîner, vins et navette). Plus d’informations & réservations : romain@lemole-passedat.com / 06 09 55 25 01. Attention, places très limitées.

Samedi 26 septembre journée spéciale “les pieds dans les vignes” à la maison des Vins d’Avignon, sur la place de l’Horloge. Au programme : une matinée pour découvrir la richesse sensorielle des vignobles de la vallée du Rhône par une approche méthodique de la dégustation et un vocabulaire adapté pour percevoir et exprimer les sensations et saveurs. L’après-midi, l’expérience continue dans le vignoble à la rencontre des vignerons et négociants qui font la typicité des vignobles de la vallée du Rhône. De 10h à 17h30. Tarif : 190 €par personne pour la journée. Ce tarif comprend l’initiation à la dégustation, le déjeuner, la visite de 2 domaines viticoles et le transport. Infos auprès de Clémence Durand au 04 90 27 24 00.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter