Magazine

Nos bonnes raisons pour visiter le salon Provence-Prestige à Arles

provenceprestige
photo extraite du site arles-info.fr

En une vingtaine d’années seulement, le salon Provence-Prestige est devenu la vitrine référente de l’art de vivre provençal. Comme tous les ans, à quelques jours des fêtes de fin d’année, le salon installé à Arles se donne pour objectif de mettre en avant le savoir-faire régional. Lors de chaque édition, ce “marché de Noël” bien à nous accueille bon an-mal an, quelque 30 000 visiteurs venus dénicher des idées de cadeaux pour famille et amis. Pour son 20e anniversaire, le salon annonce fièrement la participation de 150 exposants répartis sur 3500 m2. Pour animer les 5 jours d’exposition-vente, des animations (concours de photographie, balades en calèches) sont annoncées.

La sélection du Grand Pastis

Calissons de ProvenceLes calissons revisités… au gingembre. En voilà une bonne nouvelle pour moderniser les 13 desserts, tout en restant provençal ! Des calissons au gingembre. La confiserie Lilamand de Saint-Rémy propose un calisson où le gingembre confit a remplacé l’orange. De quoi surprendre, mais pas trop, les habitués de cette spécialité aixoise.
Confiserie Lilamand, 5, avenue Albert-Schweitzer,
13210 Saint-Rémy-de-Provence ; 04 90 92 11 08

Un jambon sous le sapin. Outre son célébrissime jambon cru carré cousu à la main, qui ressemble à s’y méprendre à un coussin, le « Carré de Picq » présente cette année un Lonzo aux légumes… dans un sac cadeau ! De quoi faire succomber les amateurs de charcuteries avec une marque artisanale qui travaille avec des éleveurs de montagne de la région de Gap.
Carré de Picq, 19, rue des Jardins 26150 Die ; 04 75 22 26 70 

Manguin Golden PearManguin présente 3 nouveautés. Voilà qui redonnera le sourire et des couleurs aux amateur(trice)s de liqueurs et eaux de vie. Le stand de la distillerie avignonnaise Manguin présente cette année encore ses classiques (eau de vie de poires Williams avec l’incontournable « poire prisonnière ») et trois nouveautés : la liqueur de clémentines corses, issues de l’agriculture biologique, l’Elissir (élixir en Provençal…) ambré ou encore l’eau de vie Golden Pear qui a séjourné 6 mois dans des fûts de vin de Sauternes (photo ci-contre).
Distillerie Manguin, 748, chemin des Poiriers – île de la Barthelasse,
84000 Avignon ; 04 90 82 62 29

Les fameuses fougasses des Fassy. Le GPPP vous a déjà parlé de cette famille au sein de laquelle on se transmet les recettes de fougasses depuis 6 générations. Une vingtaine de variétés cohabitent, s’invitant à l’apéritif comme au dessert : olives, chèvre et tomates, potiron et aubergines, saucisses aux herbes, mais aussi pommes-cannelle, rhubarbe, amandes et noisettes, miel et beurre, courge sucrée… Ici, tout se transforme en fougasses ; reste à goûter.
Fassy, 4, cours Jeanne d’Arc, 13190 Maillane ; 04 90 95 79 35

Blank spiral notebook on white background.Puyricard, le charme classique. Une fine ganache fondante parfumée à la vanille en gousse de Tahiti et enrobée de chocolat noir amer 72% avec une décoration or 22 carats pour l’un. Une ganache plus robuste à 80% de cacao et ornée de paillettes de feuilles d’argent pour le second. Il n’en fallait pas plus pour devenir les porte-drapeau de la maison. Chaque année, plus de 4 500 kg de palets d’or et d’argent sortent des laboratoires de la chocolaterie de Puyricard…
54, rue de la République 13200 Arles ; 04 90 93 46 91

Jean-Martin, la conserverie tradition. Avec la riste d’aubergines et la tapenade noire qui restent les incontournables de la maison Jean Martin, bien des nouveautés seront à déguster pendant le salon : tomates provençales ail et persil, crème de pois chiches au citron confit, sauce barbecue.
9, rue Charloun Rieu 13250 Maussane-les-Alpilles ; 04 90 54 34 63

Salon Provence Prestige : du jeudi 20 au lundi 24 novembre ;
entrée : 6 € et 3 € et gratuit pour les moins de 12 ans. De 10h à 19h au palais des congrès d’Arles, nocturne le vendredi 21 novembre jusqu’à 23h. Infos sur : www.provenceprestige.com

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.