Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Mes recettes

Bourride de seiche aux pommes de terre Vitelotte

Préparation : 30 min / Cuisson : 50 min

Votre marché pour 4 personnes : 1,5 kg de seiche nettoyée par votre poissonnier avec ses tentacules ; 1 oignon ; 1 bouquet garni ; 1 cuillère à soupe de pastis type Henri Bardouin ; 1 verre de vin blanc sec ; une demi baguette de pain rassis ; 600g de pommes de terre Vitelotte ; un demi bouquet de persil à feuilles plates ; sel et poivre du moulin. Pour la sauce : 6 gousses d’ail ; 2 jaunes d’œuf ; 20 cl d’huile d’olive ; 1 dosette de safran en poudre ; piment de cayenne ou d’espelette ; 1 cuillère à café de fécule de maïs et une demi cuillère à café de paprika.

On y va : coupez la seiche et ses tentacules en morceaux de la taille d’une bouchée. Rincez et effeuillez le persil, mettez-le de côté ainsi que les queues. Épluchez et coupez l’oignon grossièrement. Mettez-le dans une casserole avec les queues de persil, le bouquet garni, le pastis, le vin et un demi litre d’eau, salez. Portez à ébullition 15 minutes à feu vif puis filtrez le bouillon. Mettez les gousses d’ail non épluchées dans une petite casserole et faites-les bouillir 5 minutes. Égouttez-les, retirez la peau et remettez-les dans la casserole avec 3 cuillerées à soupe d’huile. Faites-les dorer très légèrement à petit feu, environ 5 min. Dans un bol, écrasez l’ail rôti, rajoutez les jaunes d’œufs puis montez la sauce au fouet en rajoutant l’huile de cuisson puis le reste de l’huile en filet (peut aussi se faire au fouet électrique). Rajoutez les épices, salez et poivrez.
Lavez les pommes de terre, faites-les cuire à l’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’elles soient tendres, 20 minutes environ, épluchez-les et gardez-les au chaud. Coupez 8 fines tranches en biseau dans la baguette très fine et faites-les griller. Faites pocher tout doucement la seiche dans le bouillon, 5 min environ, égouttez-la et gardez-la au chaud. Prélevez 3 louches de bouillon et mettez-les dans une casserole avec la fécule de maïs délayée dans une cuillerée à soupe d’eau et la sauce. Faites épaissir le tout sans bouillir comme une crème anglaise puis remettez-y la seiche égouttée.
Servez aussitôt avec les pommes de terre et le pain grillé, parsemez de persil haché.

Mon truc : vous pouvez remplacer le piment de cayenne ou d’espelette par 1 cuillère à café d’épices spéciales paella.

2 commentaires

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    • Bonjour Jean-Jacques ! Le temps de cuisson est mentionné dans la recette, vous l’avez lue probablement trop vite : – Faites pocher tout doucement la seiche dans le bouillon, 5 min environ, égouttez-la et gardez-la au chaud ». Je compte sur vous pour la réaliser et vous nous direz si vous vous êtes régalé. Amitiés 😉