Mes recettes

Burger au boudin noir, aux galettes de pommes de terre et aux pommes

Préparation : 20 min / Cuisson : 15 min

Votre marché pour 4 burgers : 2 boudins noirs ; 2 pommes type Gala ; 1 oignon rouge ; 20 g de beurre demi-sel ; 1 cuillère à soupe rase de cassonade.
Pour le chutney fenouil-pomme-gingembre : 1 oignon ; 20 g de beurre demi-sel ; 1 bulbe de fenouil ; 1 pomme type Gala, pelée et coupée en dés ; 1 cuil. à café de gingembre frais râpé ; 12,5 cl d’eau ; 12,5 cl de vinaigre de cidre ; 50 g de cassonade ; du piment (facultatif) ; sel et poivre du moulin.
Pour les galettes de pommes de terre : 800 g de pommes de terre ; 2 œufs ; 1/2 oignon rouge ; 1 cuil. à soupe de persil haché ; un peu d’huile d’olive ; une pincée de muscade ; sel, poivre ; du mesclun et quelques feuilles de menthe.

Burger boudin noir galettes de pdeterreOn y va : préparez le chutney, pelez et hachez finement l’oignon. Lavez le fenouil, otez les tiges et coupez-le en petits dés. Lavez, pelez, épépinez la pomme et coupez-la en petits cubes. Dans une casserole, faites dorer l’oignon émincé dans le beurre. Ajoutez les dés de fenouil et de pomme. Ajoutez le gingembre frais râpé et poursuivez la cuisson sur feu doux en remuant régulièrement jusqu’à ce que les morceaux de fenouil soient bien tendres. Salez et poivrez selon votre goût. Versez l’eau, le vinaigre de cidre, la cassonade et le piment (facultatif) et portez à ébullition. Laissez mijoter au moins 30 à 40 minutes jusqu’à ce que le mélange soit sirupeux. Réservez.
Préparez les galettes de pommes de terre : émincez finement l’oignon. Lavez les pommes de terre, épluchez-les, puis râpez-les. Cassez les œufs, battez-les en omelette et incorporez-les aux pommes de terre râpées. Ajoutez l’oignon rouge émincé, la muscade en poudre et le persil haché. Assaisonnez selon votre goût et mélangez. Faites chauffer l’huile dans une poêle anti-adhésive. Confectionnez des petites galettes en prélevant une bonne cuillère à soupe du mélange en égouttant bien. Aplatissez bien. Déposez-les une à une dans l’huile chaude. Faites cuire 6 à 8 minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Déposez-les sur du papier absorbant. Les galettes de pommes de terre remplacent le pain à burger.
Lavez et coupez la pomme en rondelles fines. Dans une poêle bien chaude, faites fondre le beurre et déposez les rondelles de pomme. Faites-les dorer. Saupoudrez légèrement de cassonade et faites-les caraméliser pendant quelques minutes. Réservez. Pelez et taillez l’oignon rouge en fines rondelles. Dans une poêle bien chaude, faites cuire les rondelles de boudin noir. Déposez quelques tranches de boudin noir sur chaque galette de pommes de terre, ajoutez quelques rondelles d’oignon rouge, des rondelles de pommes caramélisées. Servez votre burger au boudin accompagné d’un mesclun à la menthe et dégustez sans plus attendre !

Crédit recette : Infocharcuteries

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Région

BIO. Afin de mieux connaître la consommation des Français par régions, Kantar Worldpanel a réalisé plusieurs études permettant de mettre en lumière les disparités régionales. Ces études démontrent que le Sud-Est est la région du bio avec une consommation de produits bio 18% supérieure au total France. L’étude assure que les magasins bio et primeurs sont fréquentés 75% de plus que dans les autres régions de France. Les habitudes de courses diffèrent elles aussi car le Sud-Est est une région où le poids des seniors est important (30% de plus que la moyenne nationale) ; cela influe sur la fréquence et les paniers d’achat :  les paniers sont plus petits mais le nombre d’actes d’achats est plus élevé. En d’autres termes, on dépense moins mais plus souvent et davantage dans les commerces de proximité et de bouche. Cela s’explique notamment par l’accès aux produits locaux, à portée de main dans cette région. Les études révèlent aussi la place importante des végétaux de substitution : ils sont 24% plus consommés dans le Sud-Est que dans le reste de l’Hexagone.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux