Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Restaurants en Provence

Avec le Bon Burger, Jérémy tient le bon bout

le bon burgerJérémy a 25 ans, il s’apprête à vivre son troisième été aux commandes de ce  restaurant à burgers ouvert en août 2014. Son ambition était claire : proposer des burgers bien faits, avec des potatoes maison, une adresse pour jeunes étudiants qui mangeront ici sans se prendre la tête. Deux années sont passées et le contrat est rempli ; en ce moment, des foules de touristes tirent la chaise en terrasse, quelques clubbers s’y retrouvent, cohabitant sans gêne avec des quincas venus manger sur le pouce. Très fréquemment en vadrouille à Miami, Jérémy en a rapporté quelques principes  de base qui, pour être évidents, ne sont guère fréquents : tous les burgers sont proposés avec un pain boulanger, une viande hachée fraîche du jour et des pommes de terre travaillées sur place. La carte propose des classiques peu surprenants : fish frais, à cheval, végétarien, burger du Taj et français. La carte des salades n’échappe pas à la fameuse César mais élaborée dans les règles puisque les aiguillettes de poulet sont escortées de croûtons à l’ail, parmesan, huile d’olive, oeuf mollet et la fameuse sauce éponyme. Quelques fourchettes de coleslaw revigorant plus tard, voici qu’arrivent les brownies, tiramisu Nutella et tatin maison. Certes l’adresse est classique et surfe sur une recette simpliste mais il y a tout de même de belles idées à l’instar de la formule tapas (mini burgers boeuf, poulet, saumon) qui fait les bonheurs des tout petits, puisqu’à leur taille ! En résumé : une adresse qui ne se prend pas au sérieux, joue sur une formule simple avec des tarifs en adéquation. Proposant un service non-stop, le burgers bar de Jérémy parvient à servir des viandes bien cuites dans une ambiance cool. C’est aussi ça une adresse sympa.

24, place aux Huiles, Marseille 1er ; infos au 04 91 52 20 52. Carte 20 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.