Restaurants en Provence

Le Relais du Mercantour tutoie les sommets… de la cuisine

collage relais mercantourLoin, très loin de la vaine agitation de la Côte d’Azur, Benoît Cossa et sa maman Maryse vous accueillent au Relais du Mercantour. C’est l’ami Sébastien qui avait mis la puce à l’oreille en vantant les qualités de ce Bistrot de Pays, “tout là-haut près des cimes”, une maison pleine de charme que Maryse tenait à bouts de bras depuis 2005. Par chance, son fils l’a rejointe, il y a deux ans et les deux font désormais des ravages ! Agé d’à peine 27 ans, Benoît a fréquenté l’école hôtelière de Nice, y a obtenu un BEP, un bac et un BTS hôtellerie doublés d’une mention pâtisserie. “Bien sûr, j’ai exercé dans de grandes maisons mais au fil des mois j’ai compris qu’il valait mieux travailler pour moi que pour les autres” sourit malicieusement le cuisinier de 27 ans.
De sa cuisine, dont il n’aime pas qu’elle soit rangée dans les tiroirs bistrotier ou bistronomique, Benoît Cossa dit qu’elle est “simple, composée de classiques que les gens ne servent plus chez eux”. Comme une réminiscence des repas servis par nos grand-mères, “un pot-au-feu bien préparé ou une poche de veau farcie, ça ne se trouve pas partout” affirme le chef Cossa. A la carte, des tripes à la niçoise,une salade de chèvre chaud avec le petit fromage du producteur installé à moins d’un kilomètre du Relais, qui sent bon le foin et le lait cru… Voilà la recette du succès. “Le primeur du village descend régulièrement au Min de Nice et m’en rapporte la production des petits paysans, toujours des produits de saison” avertit Benoît. Parce qu’il est “tout seul en cuisine”, le chef propose 6 desserts dont son fameux baba au rhum et la coupe au citron : une crème au citron et jus bio-sorbet citron, chantilly et crumble noisette. “En ce moment, je sers un nougat glacé au miel débordant de fruits secs sur un sablé au thym frais” complète le maître des lieux. D’un extraordinaire rapport qualité-prix, ce restaurant figure parmi les incontournables du secteur, de Cannes à Nice et même de Marseille, on y réserve une table avec un enthousiasme teinté d’une excitation enfantine à l’idée de se régaler comme avant. “Le plus beau compliment, c’est lorsqu’un client me dit qu’il reviendra parce qu’il s’est régalé” dit Benoît Cossa. Serez-vous le prochain ?

Le Relais du mercantour, 1, route de Nice, 06470 Beuil ; réservations au 04 93 02 35 94. Carte, comptez de 25 à 30 €. Plat du jour de 11 à 15 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.