En direct du marché

Le café en bois, le bio et l’éthique dans une tasse

café en boisSylvie Ravoux rêvait d’un lieu hybride, une adresse pour boire un bon café, prendre un petit-déjeuner de qualité, voire un déjeuner tout en satisfaisant à ses idéaux de préservation de la planète et de ses ressources. En janvier 2019, le Café en bois ouvrait ses portes avec Tiesto, le chien mascotte qui vient de temps à autres quémander une caresse. Sylvie Ravoux a tout aménagé elle-même, comptoir, tables, chaises, vitrines et peaufiné un concept de service en bocaux consignés pour la pause de mi-journée.

Avec ou sans sucre ? “Perso, je préfère sans sucre mais c’est chacun comme il aime, chacun comme il veut. Avant, je disais qu’ajouter du sucre au café c’était un crime qui gâchait le goût et éteignait la longueur en bouche mais si el client est content et que ça lui apporte du bonheur, il n’y a que ça qui compte. Je ne dois pas imposer ma religion, c’est le client qui décide…”
“Ce mois-ci, je propose un bocal de millet, citron et miel accompagné de végétaux rôtis (courgettes, tomates et pêches), pesto d’épinards et noisettes avec une protéine au choix, canard ou lentilles”, dit-elle en pointant son ardoise du doigt : – Au petit-déjeuner, l’œuf nuage, blanc en neige cuit au four sur crumble parmesan bacon et mesclun a beaucoup de succès”.

Ancienne assistante de gestion ayant bossé 6 ans pour de grandes enseignes de la déco à Plan-de-Campagne, Sylvie Ravoux a voulu créer “un lieu de retrouvailles pour se sentir comme chez soi” et comme elle vouait une passion pour le café, le chemin était tout tracé. La jeune femme à la silhouette gracile fait montre d’une belle clairvoyance assurant proposer des cafés “accessibles correspondant aux goûts marseillais à l’instar des brésil, des colombie et des éthiopie bien que pour ce dernier pays, ils aient toujours le réflexe du moka” sourit-elle. Attirée par la démarche sans gluten, bio et recyclable, la clientèle du quartier a pris ses habitudes : – Je propose une consigne pour les bocaux et ceux qui le souhaitent, viennent avec leurs propres contenants”, précise Sylvie Ravoux.

café en bois

“Ici, c’est chez moi”
Insistant beaucoup sur la qualité de la relation nouée avec les clients, Sylvie aimerait que son échoppe reste à son échelle “de peur qu’en grandissant on perde notre âme et la qualité de contact entre les clients et moi” assure-t-elle promettant de se démener “pour que tout aille bien”. Contre toute attente, la période de confinement a permis à Sylvie de se faire connaître et porter la bonne parole : – Beaucoup de voisins, des riverains qui passaient devant la boutique en vitesse, ont pris le temps de venir, dit la jeune femme. Je leur ai proposé mon système de consigne, mon souci du recyclage et ma démarche bio. Beaucoup d’entre eux étaient timorés au début et finalement, cette approche leur a plu”. Un effet collatéral du confinement !

Le café en bois, 2b, rue Fontange, Marseille, 6e arr. De 8h à 14h30, fermé le dimanche.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)