Art de vivre

4 jours lui sont dédiés, Marseille rêve de redevenir ville des cafés

Retour aux origines, Marseille renoue avec le café. Du jeudi 21 au dimanche 24 mars prochain, le coeur de ville redécouvre les charmes des cafés indépendants animés par des baristas et torréfacteurs passionnés proposant des mélanges pointus, des cafés de spécialité, des espresso, latte, cappucino escortés de desserts, cookies, carrot cakes, brownies, etc. Un festival du café qui emporte avec lui quelque 17 enseignes participantes. Des dégustations de grands crus, initiations au latte art, des ateliers de torréfaction et de simples dégustations seront proposés chez tous les participants, autant de coffee shops et enseignes itinérantes créées par de jeunes amateurs passionnés à l’instar de Margaux Sachy.

cafés marseilleJeunes et passionnés
La trentaine énergique, Margaux Sachy est la petite fille d’un grand-père torréfacteur italien. Après une jeunesse en Ile-de-France, elle part travailler à Bali dans le secteur du marketing hôtelier. “Ce sont les hasards de la vie qui m’ont conduite à découvrir le café là-bas, les plantations et les cafés de spécialité” explique-t-elle. Celle qui se définit comme torréfactrice a fondé sa maison Café Corto, “une maison de torréfaction artisanale qui ne travaille que les cafés fins, bio et équitables”, comprendre, des cafés offrant une longueur en bouche largement supérieure à la moyenne… En semaine, Margaux Sachy porte la bonne parole auprès des cafés, hôtels et restaurants ; le week-end, on la retrouve le samedi matin sur le marché des Réformés et sur le marché d’Aubagne, le dimanche matin. Bien sûr, outre l’achat d’accessoires, on peut déguster une tasse sur place (1,50 €) mais aussi acheter son café en grains et demander une mouture adaptée au mode de préparation du café (très fine par exemple pour un expresso). “Je travaille avec des plantations 100% arabica, c’est-à-dire des plantations à plus de 1500 mètres d’altitude, explique la jeune femme. J’établis des profils de torréfaction en fonction des origines et des plantations”, poursuit-elle.

A la rencontre de café Corto au Carburateur, 211, chemin de la Madrague-Ville, Marseille 15e arr. Rendez-vous au 06 70 95 37 18.

Le programme jour après jour

Les Coffee Shops
Bernie Coffee, 7, place de Rome, 6e arr. Du jeudi 21 au dimanche 24 mars, trois recettes inédites de boissons gourmandes autour du café, vegans bienvenus. Infos au 04 88 04 49 01
Black bird coffee, 92, cours Julien, 6e arr. Du jeudi 21 au samedi 23 mars, on déguste un café Luciani, des pâtisseries au café et des cocktails gourmands, en collaboration avec les sirops Monin. Infos au 06 64 00 19 31.
Coogee, 100, bd Baille, 5e arr. Du jeudi 21 au dimanche 24 mars, exposition de la collection de machines anciennes espresso d’André Luciani et dégustation de cafés Luciani et Corto. Infos au 06 86 57 52 22
Eclectique, 30, cours Joseph-Thierry, 1er arr. Du jeudi 21 au dimanche 24 mars, dégustation de café DEEP et Maikil Coffee, un café torréfié en Tanzanie. Infos au 06 51 04 46 06.
For atao, 8, rue du Chantier, 7e arr. Du samedi 23 au dimanche 24 mars, dégustation du café Corto ; cakes et muffins originaux au café. Infos au : 09 86 73 90 08.
Gingert art & coffe, 24, rue Saint-Saëns, 1er arr. Du samedi 23 au dimanche 24 mars, démonstration et dégustation de cafés avec différentes méthodes d’extraction : à froid et aux glaçons, au cold brew, en méthode douce french press et V60, en expresso. Déjeuners «street food» salés, caféinés et préparations sucrées : affogato, tiramisu, cake humide au café… Infos et réservations au 04 91 61 34 33.
La Fiancée, 8, rue Haxo, 1er arr. Du jeudi 21 au samedi 23 mars, découverte et dégustation d’un grand cru, au prix d’un espresso, le café Surma Gesha, un café d’exception grande réserve de chez Coutume (café en extraction lente v60). Infos et réservations au 09 86 21 58 12.
Le café en bois, 2b, rue Fontange, 6e arr. Du jeudi 21 au dimanche 24 mars, présentation et vente de « Ma Douce » une méthode originale de préparation de café. Dégustation de cafés Corto. Infos sur Instagram : @lecafeenbois
Loustic Marseille, 5, rue de la Tour, 1er arr. Le jeudi 21 mars à 19h, coffee jam#4 ; samedi 23 mars, Latte Art par Nato et ce même jour à 19h soirée tacos & coffee, cocktails. Dimanche 24 mars à 16h : cupping. Après Paris, Loustic lance sa carte d’infidélité à Marseille pour encourager la découverte de nouveaux lieux partenaires ! Latte Art avec le barista Nato. Soirée tacos et cocktail autour du café en partenaire avec la Parfaite, bière bio. Cupping et découverte de différents crus avec PaloBlanco Café (session 10 personnes, sur inscription). Inscriptions au 09 51 38 34 59.
Chez Gaston, 18, rue Saint Pierre, Marseille 6e arr. Du jeudi 21 au dimanche 24 mars, atelier découverte de torréfaction artisanale, manipulation des machines et dégustation de cafés torréfiés à Marseille (session de 2h30 pour 3 personnes sur inscription au 07 82 00 73 70).
7VB Café, 9, eue Caisserie, 2e arr. Du jeudi 21 au dimanche 24 mars, avec le samedi 23 un « Family Coffee » avec les café belges « Or » et les cafés DEEP et les cafés Corto. Le principe ? Pendant que les parents dégustent, les enfants s’amusent. Infos au 07 69 27 71 45.
Cafés Debout, 46, rue Francis-Davso, 1er arr. Du jeudi 21 au dimanche 24 mars,  découverte du grand cru d’Équateur « Vilcabamba ». Jeu découverte « Trivial Poursuit » spécial café sur présentation du programme. Infos au : 04 91 33 00 12.
Victor art store, 39, rue de la République, 2e arr. Du jeudi 21 au dimanche 24 mars, carte inédite de boissons fraîches originales et pâtisseries aux saveurs café. Sélection d’objets design et art autour du café et animation originale surprise tous les jours. Infos au : 07 82 92 49 00.
Coffee shop | artisan torréfacteur
DEEP coffee, 15, rue Glandeves, 1er arr. Du jeudi 21 au dimanche 24 mars, un atelier différent chaque jour proposé lors de 2 sessions de 6 personnes sur inscription : initiation à la torréfaction, au cupping, à la réalisation d’un espresso sur une machine professionnelle. Découverte du café en méthode de filtration douce. Infos et inscription au 09 72 65 80 24.
Torréfaction Noailles-Canebière, 56, La Canebière, 1er arr. Jeudi 21 et vendredi 22 mars, découverte du grand cru Salvador au prix de l’espresso. Infos au 04 91 55 60 66.
Brûlerie Möka, du jeudi 21 au dimanche 24 mars après-midi, démonstration torréfaction au beau milieu du concept-store Cut&Mix. Cupping de café de sélection, atelier découverte des méthodes de torréfaction « douces » du café (sur inscription uniquement). Démonstration de torréfaction. Infos et inscriptions au 06 16 52 14 88.
Artisan torréfacteur
Café Corto, du jeudi 21 au dimanche 24 mars, les cafés Corto sont à découvrir dans les coffee shops Chez Gaston, 7VB, For Atao et le café en bois. Infos au 06 70 95 37 18.
Café Luciani, du jeudi 21 au dimanche 24 mars, les cafés Luciani investissent le salon de thé et de café de Maison Empereur & dans les coffee shops Black Bird Coffee et chez Coogee depuis toujours ! Infos au 04 91 66 17 17.
Palo Blanco café, du jeudi 21 au dimanche 24 mars, les cafés PaloBlanco (origine Colombie) sont à déguster chez Loustic Marseille. Infos au : 06 65 28 28 89.

Marseille, la ville où tout a commencé

Le grand public l’ignore mais c’est pourtant à Marseille que les premières balles de café sont arrivées en France, sur les quais du Vieux-Port, en 1644. Porté par l’exemple d’une consommation croissante partout en Europe, en 1669, un Arménien du nom de Pascal Haroukian ouvre le premier café de France à Marseille, rue de la Loge.
Toujours à la même période, en 1660, le sultan de Turquie envoie un ambassadeur, Soliman Agha, auprès du roi de France afin de renouveler l’alliance politique contre l’Autriche. Agha a carte blanche pour éblouir Louis XIV et emploie les grands moyens. L’attente de l’audience dure 5 mois au cours desquels Soliman Agha offre à la noblesse de la cour loukoums, sorbets et cafés. Le chic désormais consiste à prendre le café chez le grand turc ; c’est ce snobisme que Molière tourne en dérision dans « le Bourgeois gentilhomme » avec la cérémonie du Mamamouchi. Lorsque le roi reçoit l’ambassadeur, on dit qu’il ne fut pas conquis par le café… Il préférait, de loin, le chocolat des Amériques.

 

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter