Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Magazine

A Cassis, la Villa Madie présente sa brasserie du Corton

La Villa Madie poursuit sa métamorphose. Après les travaux d’embellissement de la salle du restaurant en 2015, la rénovation complète de la cuisine en 2016, Dimitri et Marielle Droisneau viennent d’achever le relookage complet du bistrot au premier étage. « Nous avons aussi donné un nouveau nom au bistrot en le baptisant « la brasserie du Corton » qui nous semblait plus en adéquation avec la nouvelle carte » détaille Marielle Droisneau. Cinq semaines de travaux ont été nécessaires, durant la fermeture de la Villa, du 1er janvier à la première semaine de février. « Nous avons créé une entrée indépendante pour rejoindre la brasserie sans nécessairement passer par le restaurant et repensé l’utilisation du four à bois, explique la maîtresse des lieux. Le four a été agrémenté d’un fourneau, d’une plancha, d’une grillade qui nous permettront d’imaginer beaucoup plus de recettes ».
C’est Dimitri, le chef, qui a imaginé ce nouvel espace, accueillant 50 couverts, ouvert sur une terrasse avec vue mer et sur le cap Canaille. « La carte des vins fait toujours la part belle aux vins de Cassis mais Lionel, notre sommelier, fera régulièrement part de ses coups de coeur, des suggestions provenant de tous les terroirs de France à petits prix » sourit Marielle Droisneau. C’est toujours la même équipe de fidèles artisans qui accompagne les Droisneau depuis leur arrivée à Cassis à qui le jeune couple a encore confié le chantier. On, ne change pas une équipe qui gagne…

La brasserie du Corton au sein de la Villa Madie, avenue du Revestel, 13260 Cassis ;
du lundi au vendredi au déjeuner seulement. Infos au 04 96 18 00 00. Menu 32 €, carte 50-55 €.

Photos agence le Petit Gastronome