Vite lu

► Légion d’honneur promotion du 14-Juillet. Le Journal Officiel a publié cette semaine la promotion civile du 14 Juillet. 521 personnalités ont été choisies pour leur engagement « au service de l’intérêt général et du rayonnement de la France », des récipiendaires choisis par les ministres qui proposent leur liste au Conseil de l’ordre de la Légion d’honneur. Laquelle liste est finalement validée par le président de la République. Créée par l’empereur Napoléon 1er en 1802, cette décoration fait désormais partie de l’histoire nationale. Chaque promotion met notamment des personnalités de l’hôtellerie-restauration à l’honneur. Cette année, les chefs Alain Ducasse (naturalisé monégasque, ultime privilège fiscal) et Éric Frechon sont faits officiers. Au rang de chevalier, premier grade de la Légion d’honneur, figurent les chefs Paul Pairet et Michel Portos, Sandrine Bayle-Gosse (directrice de l’École des métiers du Gers), Monica Bragard, directrice générale de Bragard, Olivier Gourmelon, dirigeant de la société Kings of kitchen et Louis Privat, fondateur et propriétaire des Grands Buffets de Narbonne.

Var

Depuis 1998, les Vignerons Indépendants du Var et Art&Vin invitent chaque été des artistes ou des collectifs d’artistes à installer leurs œuvres ou à réaliser des performances dans des lieux emblématiques comme les caveaux, les chais, ou au milieu des vignes. Avec cette manifestation, les visiteurs sont conviés à découvrir, sous un angle inédit, une cinquantaine de domaines et châteaux de la Région Sud et en Corse. Où aller dans le Var ? Notre sélection…
• Château de Majoulière à Villecroze, au cœur des coteaux varois Fanny Dhondt s’est installée avec son frère pour vivre sa passion. Sommelière de formation, elle accueille la céramiste VOS (Mado Vandewoestyne) et Marec, artiste belge qui s’est fait connaître avec des dessins humoristiques piquants, qui font régulièrement la une de la presse.
• Le dom. des Féraud à Vidauban regroupe 50 ha, non loin du golfe de Saint-Tropez, c’est le petit paradis de Markus Conrad qui accueille Bernadette Van Baarsen, peintre attachée à la vibration des couleurs, au soleil brûlant de Provence et aux enchevêtrements des végétaux en géométries naturelles et artificielles.
• Le château Saint-Esprit, propriété de la famille Croce-Spinelli depuis 4 générations, est une bâtisse du XIIIe siècle ceinte de majestueux cyprès et de 12 ha de vignes. C’est ici que Rémi Colombet expose ses œuvres, « un dilettante » qui se sert de tous les moyens mis à sa disposition, comme la musique, la photo et les objets. Mises en scènes improvisées, portraits fugitifs, travail instinctif, l’artiste fait fi des contraintes techniques de la photographie.
Tous les domaines participants ici.

Suis-nous sur les réseaux

Sainte-Croix-du-Verdon

Marchés et foires locales.- Durant tout l’été, chaque semaine, la commune accueille plusieurs marchés offrant des produits locaux frais, d’artisanat et des spécialités culinaires.
• Marchés des producteurs : tous les mardis matin, du 2 juillet au 27 août sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés gourmands : les mardis soir 16 juillet et 13 août (18h30-22h30). Foodtrucks de cuisine du monde, bière artisanale de Riez, sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés artisanaux : les mardis soir 9, 23 juillet et les 6 et 20 août (18h30 – 22h30). Avec la présence de créateurs et artisans de la région Sud, rue du Cours.

7e Arrondissement Marseille Restaurants en Provence

Alouette sans tête et déjeuner rosé à la Cave des Vingt

Au départ, il y a une bande de copains qui rêvent de s’offrir une cave à vins. A l’arrivée, ils sont 25 à mettre la main à la poche pour  donner naissance à ce nouveau haut-lieu du goulot, avenue de la Corderie. La Cave des Vingt, jeu de mots oblige, a dressé ses tables en façade, à moins qu’échaudés par la chaleur, les clients ne préfèrent l’ambiance rafraîchissante de cet ancien cuvier aux imposantes poutres et aux murs épais. Karine, à l’accueil, est tout heureuse de renouer avec les clients, elle qui adore parler, rire et conseiller des amateurs un peu perdus parmi les 700 références de vins et spiritueux. cave des vingt
On mangera à la fraîche, avec vue plongeante sur les wiskies du monde, mezcals, gins, sakés et cachaça très en vue cet été. L’ardoise va droit au but et répond aux impératifs du genre : pâté en croûte-mesclun marseillais, salade de chèvre chaud gratiné, alouette à la provençale et rigatoni. Les copains des « Bons fromages » sont venus à la rescousse pour composer le plateau et une tarte aux pommes accompagne le café.

Style minutieux
On aime le style minutieux de chaque assiette et la simplicité juste qui en résulte. Le contraste entre le croustillant salé de la chips de lard et l’onctuosité lactée du petit fromage tiède, la sauce tomate qui imbibe l’alouette et les petits tronçons de carotte… C’est une cuisine de l’évidence en accord avec les choix de Karine qui a débouché une bouteille de rosé de la Bastide de Blacailloux, propriété familiale depuis 1917 à Tourves dans le Var. De cette cuvée Joio 2021, vous apprécierez le nez de pêche et de framboise, la robe claire, qui offre une fraîcheur bienvenue en ces journées caniculaires en harmonie avec l’acidité de la sauce aux tomates fraîches.
Alors peut-on tirer la chaise à la Cave des Vingt ? Oui évidemment parce que de 17 à 27 €, il y aura toujours une option pour vous plaire. Oui parce que vous aurez l’embarras du choix, et les conseils qui vont avec, pour choisir la bouteille ou le verre qui agrémenteront votre repas. Oui parce que le service est rapide et l’ambiance tranquille. Oui parce que tout le monde est gentil et nous, on aime les gens gentils.

La Cave des 20, 78, ave de la Corderie, 7e arr. Fermé dimanche et lundi. Plat 17 €, formules 22 et 27 €. Vin prix cave + 10 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.