Carnet de cave

Cet été, le Muge nous fera boire en blanc et rosé

le muge

Tu aimes le Muge ? Nous aussi ! Le voici qui revient sur le devant de la scène, non pas avec la sortie d’un nouvel album mais avec l’arrivée sur toutes les tables d’Endoume, et de la Provence, de ses vins rosé et blanc. Tout est parti d’une rencontre entre l’artiste marseillais et la famille Combard, propriétaire du domaine Figuière dans le Var : – C’est Laurent Mas, un ami, un pote avec qui je bringue, par ailleurs commercial en vins, qui m’a proposé d’aller visiter Figuière, évoque Mickael Safrani, nom officiel du Muge. On a été invité pour visiter le domaine et partager un repas en famille ; c’était au top la visite, c’est magnifique Figuière, et puis on a tout goûté… On a fait un super repas et, souvent quand on boit du bon vin, il y a un feeling, un sentiment d’amitié qui apparaît et tout a commencé comme ça ».

Magali, sa sœur Delphine et son frère François, ont écouté l’univers musical du Muge Knight et « ça les a fait délirer… Et c’est là qu’on a décidé de la collab’ « . Le rosé, à base de grenache-cinsault, et le blanc de Château le Muge, issu d’un assemblage sauvignon et colombard, sont des vins typiquement varois, solaires, estivaux, à boire frais sur tous les plats issus du répertoire des vacances et de la plage. Non dénuée d’humour, l’étiquette est signée Figure de Poulpe, le graphiste « associé visuel » du Muge qui a signé ses couvertures d’albums, tee-shirts et autres produits dérivés.

Le Muge, rappeur marseillais, mène sa carrière depuis une vingtaine d’années avec humour et un rare sens du phrasé ; on l’a connu évoluant au sein du groupe Al Iman Staff puis sous le nom de Muge, Muge Daddy et Muge Knight. Entamerait-il une nouvelle carrière, dans le vin cette fois ? Il est capable de tout !

En vente chez Massilia wine shop, 23, avenue Pasteur, Marseille 7e arr. Infos au 06 22 14 84 63. Tarif : 12 €les 75 cl.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux