Mes recettes

Les charlottes aux fraises dans la tradition

charlottes aux fraisesPréparation : 30 min / Cuisson : 3 min / Repos : 4 heures

Votre marché pour 4 personnes : 25 biscuits à la cuiller bien moelleux ; 3 cuillères à soupe de sucre glace ; 150 g de fraises
 Pour le sirop de fraises : 10 cl d’eau ; 100 g de sucre ; 80 g de fraises
Pour la mousse de fraises : 30 cl de crème liquide entière ; 5 feuilles de gélatine (de 2 g chacune) ; 500 g de coulis de fraises et 100 g de sucre

On y va : commençons par le sirop de fraises ; dans une casserole, réunir l’eau et le sucre, faire bouillir. Laisser refroidir. Laver et équeuter les fraises. Les mixer et les passer au tamis de manière à éliminer les pépins. Mélanger le sirop et les fraises. Réserver.
 Pour la mousse de fraises : battre la crème bien froide énergiquement jusqu’à ce qu’elle tienne aux branches du fouet. Disposer au frais. Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide. Faire chauffer 100 g de coulis de fraises avec le sucre. Bien incorporer la gélatine égouttée. Ajouter ce mélange au 400 g de coulis restant. Incorporer un tiers de crème fouettée, mélanger pour obtenir un mélange homogène. Incorporer le reste de crème en une seule fois, mélanger délicatement.

Imbiber les biscuits de sirop de fraises, les disposer au fond du moule à charlotte et sur les bords (couper les biscuits qui dépassent et réserver). Verser la moitié de la mousse. Répartir les morceaux de biscuits réservés et finir de remplir le moule avec l’autre moitié de mousse. Placer au frais les charlottes aux fraises pendant 4 heures. Démouler, saupoudrer de sucre glace et décorer les charlottes aux fraises avec… des fraises !

Bonus : après les charlottes aux fraises, bientôt on déclinera la recette avec des cerises !

Un peu d’histoire : si son nom sonne bien français, la charlotte doit son succès à la reine Charlotte, épouse de George III d’Angleterre. Initialement, on tapissait un moule de brioche et on garnissait de compote de fruits et ce qui ressemblait à un pudding cuisait plusieurs heures au four…

Photo A. Beauvais et F. Hamel

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.