Carnet de cave

De son piton rocheux, Saint-Clément domine le château de Trians

château Trians

A quelques encablures de Brignoles, le domaine du château de Trians couvre 85 hectares parmi lesquels vingt-deux de vignes, dont les plus âgées revendiquent plus de 65 ans. Certifié bio depuis 2012, le vignoble fait l’objet de soins très particuliers : les engrais organiques sont constitués de fumier de mouton et de fientes de poules ; au printemps, les moutons pâturent entre les vignes pour entretenir l’enherbement et fertiliser les sols. Différents couverts végétaux (moutarde, luzerne…) sont semés pour fixer l’azote et le gaz carbonique avant un fauchage manuel pour créer un paillis naturel préservant de facto la biodiversité du sol très peu labouré et une part de son humidité. « Et comme si ça ne suffisait pas, nous offrons le gîte à quelques ruches pour leur rôle pollinisateur et avons planté des fruitiers, fleurs de talus et de jachère pour soutenir la diversité biologique » explique Emmanuel Delhom, propriétaire de Trians, avec son frère, Bertrand.

Cette cuvée Saint-Clément est composée d’un assemblage de raisins, 80% grenache et 20% syrah, vendangés de nuit. Elle présente une robe saumon clair et un nez très ouvert sur le fruit avec, pour les plus aiguisés, des notes vanillées, fumées et iodées. L’attaque en bouche est large puis le vin est gras, consistant et la texture dense évoque le velours (grâce à la syrah). les notes finales, tout en longueur s’évanouissent en notes salines et légèrement taniques. Un rosé de gastronomie qu’on servira à 10-12°C sur des viandes blanches en sauce, des brochettes d’agneau et des petits farcis.

Château de Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22. Saint-Clément rosé 2019, 18 € TTC les 75 cl.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

En bref

Juris food. Le prochain déjeuner Juris food aura lieu le lundi 31 janvier et aura pour thème : « La démarche de transition juridique globale initiée par Marseille dans la dynamique des négociations internationales sur le climat » par Jean-Charles Lardic. Un cocktail déjeunatoire suivra afin de prolonger les échanges librement entre les participants. Vous pouvez dès maintenant vous inscrire et régler votre participation en cliquant sur ce lien (un compte paypal n’est pas obligatoire pour cela, le paiement peut se faire directement par CB). Paf : 29 €. Pour des questions d’organisation, l’inscription par retour de mail est obligatoire : smlorganisation@gmail.com
Le déjeuner aura lieu au New Hôtel of Marseille, bd Charles-Livon, 7e (parking Pharo).