Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Carnet de cave

De son piton rocheux, Saint-Clément domine le château de Trians

château Trians

A quelques encablures de Brignoles, le domaine du château de Trians couvre 85 hectares parmi lesquels vingt-deux de vignes, dont les plus âgées revendiquent plus de 65 ans. Certifié bio depuis 2012, le vignoble fait l’objet de soins très particuliers : les engrais organiques sont constitués de fumier de mouton et de fientes de poules ; au printemps, les moutons pâturent entre les vignes pour entretenir l’enherbement et fertiliser les sols. Différents couverts végétaux (moutarde, luzerne…) sont semés pour fixer l’azote et le gaz carbonique avant un fauchage manuel pour créer un paillis naturel préservant de facto la biodiversité du sol très peu labouré et une part de son humidité. « Et comme si ça ne suffisait pas, nous offrons le gîte à quelques ruches pour leur rôle pollinisateur et avons planté des fruitiers, fleurs de talus et de jachère pour soutenir la diversité biologique » explique Emmanuel Delhom, propriétaire de Trians, avec son frère, Bertrand.

Cette cuvée Saint-Clément est composée d’un assemblage de raisins, 80% grenache et 20% syrah, vendangés de nuit. Elle présente une robe saumon clair et un nez très ouvert sur le fruit avec, pour les plus aiguisés, des notes vanillées, fumées et iodées. L’attaque en bouche est large puis le vin est gras, consistant et la texture dense évoque le velours (grâce à la syrah). les notes finales, tout en longueur s’évanouissent en notes salines et légèrement taniques. Un rosé de gastronomie qu’on servira à 10-12°C sur des viandes blanches en sauce, des brochettes d’agneau et des petits farcis.

Château de Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22. Saint-Clément rosé 2019, 18 € TTC les 75 cl.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.