Mes recettes

Côtes de cochon farcies au bleu en crépine

Côtes de cochonPréparation : 20 min / Cuisson : 30 min

Votre marché pour 4 personnes : 4 côtes de cochon épaisses dans l’échine ou des côtes secondes ; 150g de Bresse Bleu suprême ; 100g de crépine ; 400g de petites carottes violettes ; 40g de beurre ; 5 cl d’huile d’olive ; 2 branches de persil ; sel et poivre du moulin.

On y va : rincez et faites tremper la crépine dans un grand bol d’eau froide. Préchauffez le four à 170°C, thermostat 5/6. Epluchez, lavez et coupez les carottes en deux dans la longueur. Coupez les côtes de cochon en deux en portefeuille en commençant par l’extérieur jusqu’à l’os.
Coupez le Bresse Bleu suprême en tranches épaisses.Ouvrez les côtes, salez et poivrez l’intérieur et y répartir les tranches de fromage. Refermez les côtes en pressant légèrement dessus. Égouttez et pressez la crépine entre vos mains. Étalez-la sur le plan de travail, découpez 4 grands morceaux. Enveloppez délicatement chaque côte avec un morceau de crépine. Faites chauffer le beurre et l’huile dans une grande sauteuse sur feu moyen. Mettez les côtes à dorer 4 à 5 minutes de chaque côté sur feu doux.
Déposez les côtes de cochon dans un plat avec le gras de cuisson, mettez les carottes autour. Mettez les côtes à cuire 20 minutes au four en les arrosant à mi-cuisson. Sortez les côtes du four, couvrez le plat avec un papier aluminium, laissez reposer les côtes de cochon de 5 à 10 minutes avant de les couper en tranches. Servez les côtes de cochon avec les carottes, parsemez de persil ciselé et dégustez.

Bonus : et pour accompagner, pensez aussi à la tatin d’endives !

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Les Sard’in c’est bon tout le temps Pour agrémenter un sandwich ou à partager entre potes lors d’un apéritif improvisé, ces sardines sauveront également votre plateau repas en cas de frigo désertique un dimanche soir. Préparées entièrement à la main, elles sont mises sur grilles et cuites au four pour être plus légères et digestes. Garanties sans friture, on les aime à l’huile d’olive extra vierge ou au piment.
6 € la boîte chez le Petit Cabanon, restaurant au 63, avenue Robert-Schuman, Marseille 2e.

Abonnez-vous à notre newsletter