Magazine

Couleur Tavel, c'est samedi prochain

Pour le grand public, Tavel est un petit village qui doit sa renommée au vin rosé qu’il produit tous les ans. Un point c’est tout. Alors, pour revaloriser tout à la fois le vignoble, le patrimoine architectural du village et la gastronomie régionale, les vignerons de l’appellation ont eu l’idée de créer l’an dernier une fête sobrement baptisée : « Couleur Tavel ». Et comme un succès en appelle un autre, une deuxième édition est d’ores et déjà annoncée pour le samedi 19 juillet prochain.

vin et vigneLe concept proposé vise à faire découvrir toute la diversité des vins de Tavel avec des dégustations organisées dans le centre ancien de la commune, à proximité des jardins murés du XVIIIe et du magnifique lavoir. Une fête des vins, oui, mais aussi un rassemblement de producteurs locaux, créateurs et artistes. La gastronomie sera elle aussi mise à l’honneur avec 4 chefs représentatifs du savoir-faire régional : Michel Kayser (restaurant Alexandre à Garons), Julien Allano (au Clair de la Plume à Grignan), Christine Teste (restaurant la Maison à Gaujac) et Serge Chenet (Entre Vigne et Garrigue à Pujaut). Tous quatre déclineront des recettes sur le thème du haricot coco de Tavel.

Parlons peu mais mangeons bien

  • un dîner aux portes des jardins, toujours sur la thématique des haricots cocos de Tavel, sera proposé aux visiteurs avec une soupe au pistou
  • un parcours gastronomique sera proposé aux visiteurs : au détour de chaque jardin un vigneron proposera à la dégustation ses vins de Tavel en accord avec une spécialité locale d’un producteur du label Bienvenue à la Ferme
  • la participation des restaurants du village Tavellois qui proposeront différents mets en accord avec les vins de Tavel
  • dans les boulangeries du village : pain au vin de Tavel et autres recettes
  • une glace aux vins de Tavel élaborée par Boris Vezolles qui sera offerte aux visiteurs à l’entrée de la manifestation
  • des conférences et dégustations animées par les sommeliers Kelly Mc Auliffe et Nicolas Ong.
Infos pratiques : le samedi 19 juillet 2014 dès 16 heures ; 5 € le verre de dégustation ; 15 € le verre de dégustation + la dégustation des 4 verrines créées par les chefs ; 35 € le verre de dégustation + la dégustation des verrines créées par les chefs + le dîner du soir.
Places limitées. Réservations : aoc.tavel@wanadoo.fr
Chèque à adresser au Syndicat viticole de l’appellation Tavel. Infos auprès de Virginie Gay : 04 66 50 32 34.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.