Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

Magazine

Ouverture le 9 août des Halles de La Major

voutes de la major
C’est ici, sur ce parvis, que sera aménagée la terrasse de 80 couverts de la brasserie

Pour l’heure, c’est encore un chantier mais on annonce d’ores et déjà l’ouverture des Halles de La Major pour le 9 août. Les entreprises en charge du projet avaient annoncé une ouverture initiale le 21 juillet… La visite de ce grand rendez-vous (600 m2 ouverts au plublic auquel il faut rajouter le « back-office ») tout entier voué à la gastronomie et aux produits est alléchante. Au milieu des gravats : Antoine Siffrein-Blanc, vieille famille marseillaise, qui s’est fait un prénom en travaillant dans la restaurantion (le Bec Fin, Chaud Devant). Enthousiaste, il conduit la visite : « Pour capter les Marseillais, on a réuni ici 12 métiers de bouche. Chacun pourra faire ses courses ou manger sur place, de 9h à 19h sept jours sur sept ».

Antoine Siffrein-Blanc
Antoine Siffrein-Blanc

Au menu, donc, des corners présentant les principales spécialités « incontournables » du garde-manger : un pâtissier dont le nom est tenu encore secret, « il s’agit d’un chef étoilé Michelin » confie prudemment Antoine Siffrein-Blanc. Un bar à tapas pour déguster sur place accoudé au comptoir ou à emporter des produits régionaux (poutargue, toro de Camargue citron confit). Un primeur qui s’est engagé à ne proposer que des produits frais du jour issus de producteurs locaux et de quelques grossistes importateurs. Un boucher qui ouvrira son stand dès le mois de septembre. Un écailler, Eric Castro, très connu Post-ità Pont-de-Vivaux puisqu’il y tient Nico Coquillages, proposera coquillages et un vivier à crustacés. Une épicerie fine italienne, la Casertane dupliquera ici même la formule qui a fait son succès rue Francis-Davso. La brasserie, le Café des Halles sera animée par Julien Bottela et Julie Lagier. Un glacier enfin, avec Jérôme Cellier (associé à Philippe Imbert) qui s’est fait connaître à la rue Saint-Jacques puis à l’Escale Borély depuis 2 étés. Au premier étage : une poissonnerie animée par Patrick Torres et Éric Castro qui, eux aussi, proposeront, outre la vente à emporter, de manger sur place verrines, plats cuisinés, soupe de poissons ou poissons à la plancha. Les deux corners fromager et traiteur lyonnais seront dédiés à la maison Cellerier déjà présente à Lyon aux Halles Paul-Bocuse. Un caviste enfin complètera l’offre du premier étage.

parvis majorLa décoration du site a été confiée à l’Atelier 159 (rue Breteuil) et la capacité d’accueil se chiffre par centaines : la terrasse à elle seule accueillera 80 personnes assises. Un service conciergerie gardera vos courses au frais pendant que vous déjeunez ou prenez un café sur place, 50 chargeurs pour les téléphones portables seront mis à disposition : « Notre objectif est de vous faire passer du temps aux Halles » explique Siffrein-Blanc. Ticket moyen pour déjeuner ou grignoter aux Halles : « Il faudra faire un effort pour se positionner aux environs de 12 € par personne ». Pour les entreprises qui en font la demande, le site sera entièrement privatisable (compter aux environs de 4000-5000 €) dès sa fermeture à 19 heures et accueillera jusqu’à 600 personnes debout pour des cocktails, lancement de produits, soirées événementielles etc. Ouverture prévue, le 9 août…

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.