Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Magazine

Le Couteau, bientôt un restaurant pour amoureux de la viande rue Sainte

jeremy depieds le CouteauDe son food-truck baptisé non sans humour « le Panier à salade » au Marché Saint-Victor, Jérémy Depieds est sur tous les fronts. Dernier défi en date, l’ouverture d’un nouveau restaurant rue Sainte. En lieu et place de l’ancien resto tunisien « la Goulette », cette nouvelle enseigne aura pour vocation de séduire les amoureux de viande : « Nous avons choisi de travailler avec Cantini Flandin », explique Jérémy Depieds qui, pour l’occasion, s’est associé à Sébastien Messina, et au chef à domicile, Patrick Vella, qui apportera son oeil d’expert à la composition de la carte. « C’est Pam qui s’est chargée de la déco », poursuit Depieds, exhibant une magnifique tête de boeuf en mosaïque rouge miroitée et les couteaux Opinel qui orneront les tables.

« Ce nouveau restaurant s’appellera le Couteau en référence à sa carte très portée sur les viandes, détaille le nouveau propriétaire. Nous servirons des produits sympas, des suggestions avec quelques touches d’originalité et des tarifs raisonnables. Ce sera un rendez-vous cool, sans gant blanc ni chichi » poursuit le jeune entrepreneur. Très régulièrement, chaque quinzaine, l’équipe proposera une sélection de viandes vendues à la coupe « qui seront grillées ou poêlées » assure Depieds. Le Couteau proposera de 30 à 35 places assises pour une surface totale de 83 m2. Une mezzanine a été aménagée et sera destinée à l’accueil de 12 à 14 couverts. La carte des vins a été confiée à Julien Legrand, caviste conseil, « qui déniche des petits producteurs et des trésors rares ». Promis pour « cultiver l’authenticité » et afficher « des tarifs acceptables pour tous », l’ouverture du Couteau apparaît déjà comme l’événement du mois de novembre dans le périmètre Saint-Victor. Ouverture espérée : le 22 novembre.

Le Couteau, 145, rue Sainte, Marseille 7e arr. ; ouverture fin novembre.