Magazine

Le Couteau, bientôt un restaurant pour amoureux de la viande rue Sainte

jeremy depieds le CouteauDe son food-truck baptisé non sans humour “le Panier à salade” au Marché Saint-Victor, Jérémy Depieds est sur tous les fronts. Dernier défi en date, l’ouverture d’un nouveau restaurant rue Sainte. En lieu et place de l’ancien resto tunisien “la Goulette”, cette nouvelle enseigne aura pour vocation de séduire les amoureux de viande : “Nous avons choisi de travailler avec Cantini Flandin”, explique Jérémy Depieds qui, pour l’occasion, s’est associé à Sébastien Messina, et au chef à domicile, Patrick Vella, qui apportera son oeil d’expert à la composition de la carte. “C’est Pam qui s’est chargée de la déco”, poursuit Depieds, exhibant une magnifique tête de boeuf en mosaïque rouge miroitée et les couteaux Opinel qui orneront les tables.

“Ce nouveau restaurant s’appellera le Couteau en référence à sa carte très portée sur les viandes, détaille le nouveau propriétaire. Nous servirons des produits sympas, des suggestions avec quelques touches d’originalité et des tarifs raisonnables. Ce sera un rendez-vous cool, sans gant blanc ni chichi” poursuit le jeune entrepreneur. Très régulièrement, chaque quinzaine, l’équipe proposera une sélection de viandes vendues à la coupe “qui seront grillées ou poêlées” assure Depieds. Le Couteau proposera de 30 à 35 places assises pour une surface totale de 83 m2. Une mezzanine a été aménagée et sera destinée à l’accueil de 12 à 14 couverts. La carte des vins a été confiée à Julien Legrand, caviste conseil, “qui déniche des petits producteurs et des trésors rares”. Promis pour “cultiver l’authenticité” et afficher “des tarifs acceptables pour tous”, l’ouverture du Couteau apparaît déjà comme l’événement du mois de novembre dans le périmètre Saint-Victor. Ouverture espérée : le 22 novembre.

Le Couteau, 145, rue Sainte, Marseille 7e arr. ; ouverture fin novembre.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.