Magazine

Le nouveau "Marché Saint-Victor" ouvrira en décembre

jeremy depieds
Jérémy Depieds est aussi le créateur du food-truck” le Panier à Salades”. C’est lui qui avait racheté le Bistrot Saint-Jacques (angle rues E.-Rostand et Saint-Jacques) en 2008.

EXCLUSIFL’engouement des Marseillais pour l’alimentation de qualité et de proximité ne cesse de s’amplifier. Dernière -excellente- nouvelle en date : l’ouverture imminente d’un marché dans le quartier Endoume-Saint-Victor. Aux commandes de ce nouvel équipement annoncé comme hautement qualitatif : Jérémy Depieds. “Je me suis inspiré du marché San Miguel de Madrid, explique le jeune marseillais. On y trouve tout ce dont on a besoin pour son marché, on s’y retrouve pour boire un café voire manger sur place avec des potes, sur le pouce dans une belle ambiance”. Le concept est simple, presqu’évident : Jérémy Depieds a acquis un magasin, anciennement occupé par une fleuriste, d’une belle surface de quelque 200 mètres carrés. “Là, nous installons 6 commerçants : une épicerie corse, une épicerie espagnole, une fromagerie, un écailler, une rôtisserie et un espace thé-café-chocolats”, énumère le jeune entrepreneur. La force de l’idée ? Proposer des commerces qui n’existent pas dans le quartier et qui viendront en parfaite complémentarité avec le tissu commercial déjà existant, à savoir, des boulangers-pâtissiers, des bouchers-charcutiers, des restaurants, des fleuristes, des marchands de journaux etc.

tasse a café“Mon idée repose sur plusieurs axes : je voulais être complémentaire avec les magasins préexistants, je souhaitais aussi que l’on puisse manger sur place. On peut acheter de la charcuterie, des fromages, des fruits de mer et les manger chez n’importe qui. En buvant un café par exemple !” détaille Jérémy depieds. En un mot : “Il faudra que ça bouge, que ça parle !” Côté cible, les commerçants du futur Marché Saint-Victor voient large : “Elle sera la plus large possible, des grands-mères du quartier en passant par les quadras-quincas qui vivent ou bossent dans le quartier jusqu’aux jeunes qui s’y retrouveront pour un café ou un sandwich”. Et les idées pour faire évoluer le lieu abondent : “Dans un esprit de partage, on pourrait fédérer les commerçants de tout le périmètre afin de financer un service de livraison à domicile ?” suggère Depieds. Ouverture annoncée : la première quinzaine de décembre.

Le Marché Saint-Victor, 33, rue d’Endoume, Marseille 7e arr. ; fermé le lundi.
Ouvert du mardi au samedi de 7h à 14 heures. Mardi et mercredi de 17h30 à 20h30
et jeudi, vendredi et samedi de 17h30 à 22h30.

4 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.