Magazine

Le nouveau "Marché Saint-Victor" ouvrira en décembre

jeremy depieds
Jérémy Depieds est aussi le créateur du food-truck” le Panier à Salades”. C’est lui qui avait racheté le Bistrot Saint-Jacques (angle rues E.-Rostand et Saint-Jacques) en 2008.

EXCLUSIFL’engouement des Marseillais pour l’alimentation de qualité et de proximité ne cesse de s’amplifier. Dernière -excellente- nouvelle en date : l’ouverture imminente d’un marché dans le quartier Endoume-Saint-Victor. Aux commandes de ce nouvel équipement annoncé comme hautement qualitatif : Jérémy Depieds. “Je me suis inspiré du marché San Miguel de Madrid, explique le jeune marseillais. On y trouve tout ce dont on a besoin pour son marché, on s’y retrouve pour boire un café voire manger sur place avec des potes, sur le pouce dans une belle ambiance”. Le concept est simple, presqu’évident : Jérémy Depieds a acquis un magasin, anciennement occupé par une fleuriste, d’une belle surface de quelque 200 mètres carrés. “Là, nous installons 6 commerçants : une épicerie corse, une épicerie espagnole, une fromagerie, un écailler, une rôtisserie et un espace thé-café-chocolats”, énumère le jeune entrepreneur. La force de l’idée ? Proposer des commerces qui n’existent pas dans le quartier et qui viendront en parfaite complémentarité avec le tissu commercial déjà existant, à savoir, des boulangers-pâtissiers, des bouchers-charcutiers, des restaurants, des fleuristes, des marchands de journaux etc.

tasse a café“Mon idée repose sur plusieurs axes : je voulais être complémentaire avec les magasins préexistants, je souhaitais aussi que l’on puisse manger sur place. On peut acheter de la charcuterie, des fromages, des fruits de mer et les manger chez n’importe qui. En buvant un café par exemple !” détaille Jérémy depieds. En un mot : “Il faudra que ça bouge, que ça parle !” Côté cible, les commerçants du futur Marché Saint-Victor voient large : “Elle sera la plus large possible, des grands-mères du quartier en passant par les quadras-quincas qui vivent ou bossent dans le quartier jusqu’aux jeunes qui s’y retrouveront pour un café ou un sandwich”. Et les idées pour faire évoluer le lieu abondent : “Dans un esprit de partage, on pourrait fédérer les commerçants de tout le périmètre afin de financer un service de livraison à domicile ?” suggère Depieds. Ouverture annoncée : la première quinzaine de décembre.

Le Marché Saint-Victor, 33, rue d’Endoume, Marseille 7e arr. ; fermé le lundi.
Ouvert du mardi au samedi de 7h à 14 heures. Mardi et mercredi de 17h30 à 20h30
et jeudi, vendredi et samedi de 17h30 à 22h30.

4 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter