Magazine

Florent Pietravalle, confidences au pied du palais des papes

De Montpellier, où il est né, à Avignon, où il travaille, Florent Pietravalle n’a pas dû aller très loin pour trouver un terrain d’expression à la hauteur de sa passion. Chantre de la cuisine bourgeoise retraitée selon les codes contemporains, le tout jeune papa court le département à la recherche des meilleurs produits. A la tête d’une brigade de 12 personnes, le cuisinier reste modeste et espère séduire. Voici quelques confidences entre deux services pour mieux le connaître…

florent-pietravalleFlorent Pietravalle en cinq mots ce serait…
Gourmand, combatif, curieux, entreprenant et passionné.

Vous avez quel âge ?
Je suis à l’aube de la trentaine : j’aurai bientôt 29 ans.

Votre dernier livre ?
« Le guide du futur papa », je viens d’accueillir mon premier enfant.

Un chef qui vous fascine ?
Pierre Gagnaire qui a été, pendant 4 ans, une véritable locomotive dans mon parcours professionnel. C’est lui qui m’a donné l’envie de me surpasser dans ma technique et dans ma créativité. Ses remarques resteront toujours gravées en moi.

Pourquoi être venu à la Mirande ?
Je partage avec les propriétaires des lieux le goût et la passion des belles choses.

Votre film préféré ?
Pour ce mois-ci, “le Guépard”, après avoir rencontré Claudia Cardinale. J’ai vu le film la semaine dernière…

Avec qui pour aller au restaurant ?
Avec la femme de ma vie.

Le mot d’amour qui vous chavire ?
« Je t’aime »

Votre plat signature ?
Le lièvre à la royale que je m’amuse à décliner au fur et à mesure de mes découvertes culinaires.

Quelle est la personne/personnalité pour laquelle vous avez cuisiné qui vous a le plus marqué ?
Monica Belucci et Vincent Cassel pour l’attraction qu’ils dégageaient ensemble

Votre dernier voyage ?
Rome, j’y ai découvert une gastronomie où le produit de qualité y occupe la première place, j’ai adoré découvrir la culture italienne, où une partie de ma famille puise ses racines…

Votre prochain voyage ?
La rivière Maya au Mexique, afin de découvrir des civilisations et une gastronomie qui me fascinent.

Une mode que vous détestez…
Prendre tous les plats en photos en oubliant de profiter du moment présent.

Le cadeau que vous rêvez de recevoir ?
Mon billet pour le Mexique…

Le Grand Pastis, vous connaissez ?
Evidemment ! Mon premier contact média en tant que chef à la Mirande . Pour cela un grand merci !

Hôtel-restaurant la Mirande, 4, place de l’Amirande à Avignon ; 04 90 14 20 20.
Formules déjeuner 39 € ; dîner 60 €. Carte 80 € environ.

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter