Art de vivre

Croquorico, le premier resto 100% croque-monsieur vient d’ouvrir à Marseille

croquorico

Sur son site, l’enseigne insiste sur sa conscience eco-environnementale : “Nous privilégions les emballages bio-dégradables en pulpe de canne à sucre ou en amidon de maïs et militons auprès des pouvoirs publics pour qu’ils mettent en place (…) des solutions pour un meilleur traitement des déchets issus de la restauration” #croquoricosengage
Quel point commun y a-t-il entre un sportif de haut niveau épris de hockey sur glace, un coq et quelques fines bouches ? Le croque-monsieur pardi ! C’est l’un des événements foods de cette rentrée marseillaise avec l’ouverture, ce 22 septembre dernier, au palais de la glisse, du premier maillon d’une chaîne de restaurants qui vont faire parler. Croquorico, c’est son nom, a parié sur le croque-Monsieur de qualité, décliné en mode bien français. Le jeune entrepreneur Jonathan Zwikel a imaginé des croque-monsieur aux saveurs typiquement hexagonales, du croque haut-savoyard au basque, en passant par le ch’ti, le provençal et le marseillais. Pas moins de 8 recettes qui sont également déclinées en grandes salades et assorties de soupes pour une offre healthy garantie. “Sous peu, nous proposerons 20 recettes à base des produits du terroir français” souffle Zwikel.

“Mon objectif est de redonner au croque-monsieur ses lettres de noblesse afin qu’à son tour il rivalise de créativité face au cousin américain, le hamburger”, explique le belgo-franco-canadien, ex-membre de l’équipe de France de hockey-sur-glace de 1996 à 2009. Pour ce faire, Zwikel a demandé à la cuisinière Georgiana d’imaginer des recettes et au roi des boulangers, Benoît Fradette, le Farinoman fou aixois, de lui concocter une recette exclusive de pains taillés sur mesure. Un savoureux exemple ?  Jeannot le croque-monsieur marseillais se compose d’un filet de cabillaud frais, safran, emmental et sa béchamel à l’ail maison, dans un délicieux pain à l’encre de seiche.

Le décor du tout premier restaurant, luminaires et assises, en bleu, blanc et rouge de la marque marseillaise boboboom, signe le caractère bien français du concept. Au gré des semaines à venir, de nouvelles recettes compléteront une offre déjà alléchante. Surfant sur la vague d’un succès annoncé, Jonathan Zwikel annonce aussi l’ouverture prochaine d’une deuxième enseigne place Lulli. Décidément, rien n’arrête le coq !

Palais de la glisse-omnisports, 12, boulevard Fernand-Bonnefoy, Marseille 10e. Dans quelques mois, place Lulli, 1er arr.

Photo Trait simple

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter