Art de vivre

Croquorico, le premier resto 100% croque-monsieur vient d’ouvrir à Marseille

croquorico

Sur son site, l’enseigne insiste sur sa conscience eco-environnementale : « Nous privilégions les emballages bio-dégradables en pulpe de canne à sucre ou en amidon de maïs et militons auprès des pouvoirs publics pour qu’ils mettent en place (…) des solutions pour un meilleur traitement des déchets issus de la restauration » #croquoricosengage
Quel point commun y a-t-il entre un sportif de haut niveau épris de hockey sur glace, un coq et quelques fines bouches ? Le croque-monsieur pardi ! C’est l’un des événements foods de cette rentrée marseillaise avec l’ouverture, ce 22 septembre dernier, au palais de la glisse, du premier maillon d’une chaîne de restaurants qui vont faire parler. Croquorico, c’est son nom, a parié sur le croque-Monsieur de qualité, décliné en mode bien français. Le jeune entrepreneur Jonathan Zwikel a imaginé des croque-monsieur aux saveurs typiquement hexagonales, du croque haut-savoyard au basque, en passant par le ch’ti, le provençal et le marseillais. Pas moins de 8 recettes qui sont également déclinées en grandes salades et assorties de soupes pour une offre healthy garantie. « Sous peu, nous proposerons 20 recettes à base des produits du terroir français » souffle Zwikel.

« Mon objectif est de redonner au croque-monsieur ses lettres de noblesse afin qu’à son tour il rivalise de créativité face au cousin américain, le hamburger », explique le belgo-franco-canadien, ex-membre de l’équipe de France de hockey-sur-glace de 1996 à 2009. Pour ce faire, Zwikel a demandé à la cuisinière Georgiana d’imaginer des recettes et au roi des boulangers, Benoît Fradette, le Farinoman fou aixois, de lui concocter une recette exclusive de pains taillés sur mesure. Un savoureux exemple ?  Jeannot le croque-monsieur marseillais se compose d’un filet de cabillaud frais, safran, emmental et sa béchamel à l’ail maison, dans un délicieux pain à l’encre de seiche.

Le décor du tout premier restaurant, luminaires et assises, en bleu, blanc et rouge de la marque marseillaise boboboom, signe le caractère bien français du concept. Au gré des semaines à venir, de nouvelles recettes compléteront une offre déjà alléchante. Surfant sur la vague d’un succès annoncé, Jonathan Zwikel annonce aussi l’ouverture prochaine d’une deuxième enseigne place Lulli. Décidément, rien n’arrête le coq !

Palais de la glisse-omnisports, 12, boulevard Fernand-Bonnefoy, Marseille 10e. Dans quelques mois, place Lulli, 1er arr.

Photo Trait simple

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.