Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Marseille

► Ouverture de la citadelle le 4 mai Après avoir ouvert temporairement l’été dernier (elle était fermée au public depuis plus de 350 ans !), la citadelle autrement connue sous les noms de Fort Saint-Nicolas ou Fort d’Entrecasteaux, ouvre ses portes au grand public, et cette fois de façon pérenne. Cet été, de nombreux évènements attendront les visiteur : visites théâtralisées, concerts, escape games, accès aux jardins, le tout avec bar et  un restaurant qui seront dorénavant ouverts toute l’année.

► Kouss-Kouss festival le rendez-vous de la rentrée revient cette année du 29 août au 8 septembre. Au programme, des centaines d’établissements qui proposeront leur version de ce plat emblématique, avec pour thème cette année : « 1001 graines ». Le 31 août, 5 000 couscous seront servis et offerts sur le Vieux-Port dans le cadre de l’Été marseillais par la Ville de Marseille et l’office de Tourisme.

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

En direct du marché

Curiosités friandes pour pauses gourmandes au marché de Noël de la Friche

Et de trois ! Pour la troisième année consécutive, la Friche organise son grand marché de Noël. Un marché de créateurs qui propose des bijoux, colifichets, vêtements et accessoires, du petit mobilier, des objets inutiles donc indispensables, créatifs et insolites, des doudous et jouets, des livres pour les enfants, leurs parents et même au-delà. Et tout à côté, la grande halle au marché couvert proposera des bons produits à emporter ou à déguster sur place !friche  Plus de 25 producteurs déploieront leur étal de produits frais et de saison aux origines revendiquées avec un leitmotiv : « alimentation de qualité et de proximité ». Les amateurs auront l’embarras du choix : légumes, fruits, poissons, miels, huiles, herbes, épices, café, pain, conserves, bières artisanales, vins bios et naturels… Il y en aura pour tous les goûts, une large sélection variée, qualitative et représentative de la Provence.
Un corner food sera aménagé pour découvrir les saumons fumés de la maison Mathieu, les escargots d’Escalagaü, les charcuteries paysannes d
e Bernard Giroud, des pelardons des cévennes, les foies gras de la Grange de Mélanie, les spécialités sucrées et salées de la Maison Geney, Terre de Mars et leurs délices maison, les assiettes de charcuteries du Grand Saint-Antoine, Tamky et ses plats asiatiques, le coin écailler de La Bompard Marseille et l’incontournable Compagnie des bocaux…

Un concours de chichis…
Cette année, il ne faudra surtout pas rater le premier concours de chichis frégis ouvert au public le samedi 17 décembre organisé au sein des Grandes Tables. Pour participer au concours, il faut remplir certaines conditions : ne pas faire de chichis, aimer les chichis, avoir plus de 18 ans, venir avec un litre de pâte préparée et reposée une heure (on frira sur place), avoir la meilleure recette et être bon joueur, rassembler tous ses souvenirs et secrets pour les raconter à un jury de professionnels et d’amateurs tirés au sort dans le public. Pour participer, il suffit de s’inscrire avant le 16 décembre par mail à : programmation@lesgrandestables.com Vous préciserez votre nom, prénom, date de naissance, adresse, numéro de téléphone et profession. N’oubliez pas de mettre en objet : concours de chichis.

… et de la food de fête foraine
Les amateurs de hot dogs, de frites maison croustillantes, de gaufres, beignets, crêpes, sandwiches divers et variés vont se régaler : la brigade des grandes Tables a revisité les classiques de fête foraine et se met la pression pour nous surprendre et nous régaler…

Les cuisiniers invités au piano
Le samedi et le dimanche, des chefs invités relèveront le défi et s’empareront des produits du marché. A charge pour eux de proposer un menu sur la thématique de Noël, composé d’un bouillon d’hiver, d’un plat de Noël, et d’un gâteau de Noël ; ça promet !

Programmation culinaire

Samedi 17 décembre de 12h30 à 14h, Vanessa Robuschi du restaurant « Questions de goût » fera cause commune avec la carriole Fritomatik.
Emmanuel Perrodin, collectif Œuvre culinaire originale, s’associera à la carriole A tout’vapeur.
Delphine Roux et son père, André Roux, chevillard de métier du restaurant « Madie les Galinettes » s’amuseront avec la carriole Air Plancha sur le thème des Délices méconnus des abats et de la triperie.

Dimanche 18 décembre de 12h30 à 14h, Eric Cornilleau du restaurant « les Arcenaulx » investira la carriole Air Plancha.
Ippeï Uemura du restaurant « Tabi No Yume » occupera la carriole A tout’vapeur.
Marie Dijon et Francesco De Somma du restaurant « Saisons » se déchaîneront avec la carriole Fritomatik.

Edition hivernale du Grand Marché, le samedi 17 et le dimanche 18 décembre 2016, de 11h à 20h
à la Friche Belle-de-Mai, 41, rue Jobin et 12, rue François-Simon, Marseille 3e arr.