Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Magazine

Da Zio, un troquet à la mode vénitienne ouvre bientôt à deux pas du Vieux-Port

Da Zio Stéphane Meiffret
Stéphane Meiffret est le DJ resident du Carmine depuis 6 ans. Il s’est associé à Axel Mosca et Thomas Bidjerano.

Les travaux ont débuté en décembre 2016, dans une ancienne agence de la RTM. Oubliés tickets et abonnements, sur le cours Jean-Ballard, à un jet de pierre du Vieux-Port, un bacaro sobrement appelé Da Zio ouvrira ici même ses portes, courant mars. Aux commandes de ce nouveau concept à Marseille, trois copains : Axel Mosca, Thomas Bidjerano et Stéphane Meiffret qui ont ramené d’un séjour de trois jours à Venise un drôle de souvenir. « Nous avons adoré le concept du bacaro, explique Stéphane. A Venise, en fin de journée, après le travail, les travailleurs se retrouvent au comptoir de ces petits bars typiques pour piter des mini sandwiches, tartines et faire tinter les verres ».
Comme dans la cité des doges, l’équipe a sélectionné une gamme de vins, de bières, charcuteries et fromages issus du terroir transalpin. « On a aussi noué un partenariat avec un fournisseur de fruits et légumes du Luberon » modère Stéphane Meiffret. Sagement alignés en vitrine, les sandwiches, tartines et autres verrines se dégusteront sur place ou à emporter : « Pour nous, la qualité des produits c’est capital. Avec un prix de départ d’environ 1,50€ et un ticket moyen de 10 €, nous cultiverons l’esprit italien en mode « mettez-moi ça et ça, et ça », sourit Stéphane Meiffret qui assure « avoir toujours rêvé d’une affaire du midi ».

« Quand les clients se tapent sur l’épaule »
Da Zio occupera 70 m2 et profitera d’une terrasse d’une dizaine de mètres carrés supplémentaires ; le bacaro sera ouvert 7 jours sur 7 en juillet et août et fermera un jour par semaine le reste de l’année. Les trois amis se sont bien répartis les rôles : Thomas travaille sur la sélection des produits et les approvisionnements, Stéphane aura pour mission de gérer la communication, le marketing et devra garantir l’ambiance tandis qu’Axel « s’occupera de la comptabilité et des achats ».
« Nous avons eu un coup de coeur pour l’ambiance qui règne dans ces troquets et comptons bien faire vivre à Marseille cet esprit convivial qui naît lorsque tout le monde se met au comptoir, quand des gens qui ne se connaissaient pas 10 minutes avant se tapent sur l’épaule, quand les clients se mélangent sur le mode grignotage et verre de vin » explique Stéphane Meiffret. Ce dernier, DJ depuis 20 ans, s’est fait connaître en mixant pour American Vintage et comme resident au Carmine depuis 6 ans. En donnant vie à ce projet, Stéphane, 34 ans, et ses potes font le pari de la cantine italienne sur le Vieux-Port. A suivre…

Da Zio, 12, cours Jean-Ballard, Marseille 1er arr. Ouverture deuxième quinzaine de mars 2017.