Carnet de cave

Domaine de Suriane, la cuvée M rouge 2016 en hommage à Marie-Laure

Suriane

Ils sont choisi le pin centenaire pour emblème, un arbre planté devant la bastide probablement planté quelques années après 1884 , date de la fondation du domaine. Entre terre et mer, entre Saint-Chamas et Lançon-de-Provence, Suriane marie la vigne et l’olivier, piliers de l’agriculture provençale. Si le domaine court sur quelque 200 hectares, son vignoble ne représente “que” 40 hectares de sols argilo-calcaires, plantés des cépages autorisés par l’AOP des coteaux d’Aix.

Souvent, vous la croiserez dans les vignes en train d’inspecter l’état sanitaire ou la maturité des baies. Elle, c’est Marie-Laure Merlin ; c’est son aïeul, Etienne Auran qui, en 1930 a fait entrer la propriété dans le giron de sa famille, le cadre rêvé piour une villégiature ou des séances de chasse. Mais les générations se sont succédé et c’est à cette titulaire d’un mastère spécialisé en Commerce des Vins obtenu en Bourgogne qu’échoit désormais la conduite de la propriété.

La cuvée M Prestige, tire son nom de l’initiale de la vigneronne Marie-Laure Merlin. A base de syrah et de cabernet-sauvignon à parts égales, ce rouge à la robe grenat profonde a fait l’objet d’une macération de 21 jours afin d’en extraire l’expression du terroir ; cette cuvée a fait l’objet d’un passage en fûts de chêne lui conférant tout à la fois une structure et un boisé très reconnaissables. Ce vin d’automne et d’hiver présente un nez de réglisse et de fruits noirs mêlés aux épices douces. La bouche est puissante pour tenir tête à une daube de sanglier ou des alouettes sans tête aux champignons. Son velouté aux tanins fondus conviendra également à une morue au vin rouge et petits lardons ou une terrine de gibier. A servir à 16-18°C lors de vos prochains repas de week-end, en famille ou entre amis par exemple.

Domaine de Suriane, 13250 à Saint-Chamas, infos au 04 90 50 91 19. Cuvée M rouge 2016, aux environs de 13 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Christian Qui “meilleure table de l’année” selon le Fooding classement 2021 A l’heure où la restauration française vit les heures les plus noires de son histoire, le guide Fooding, lui, continue à vivre comme si tout allait bien. Le guide, qui vient d’être intégralement racheté par le guide Michelin, a révélé ce lundi 16 novembre son palmarès de l’année 2021. Une approche d’autant plus cynique que la quasi totalité des guides français a décidé de ne pas établir de classement tant la période est dramatique pour la profession.

Meilleur bar d’auteur : Bambino (Paris)
Meilleur bistrot : Café Les Deux Gares (Paris)
Meilleur sandwich : Penny Lane (Paris)
Meilleur chef résistant : Antonin Bonnet chez la Boucherie Grégoire (Paris)
Meilleur cuisinier : Daniel Morgan chez Robert (Paris)
Meilleure table : Christian Qui (Marseille)
Meilleure table : Bistrot Bao (Groix)
Fooding d’Amour : Comète (Saint-Lunaire)
Fooding d’Amour : Rita, la Vierge à la Mer (Saint-Jean-de-Luz)
Meilleure chambre de style : château de la Haute Borde (Rilly-sur-Loire).