Magazine

Edward Cristaudo quitte le Crillon à Murs

edward cristaudoIl a servi ses premières assiettes au Crillon à Murs en mars 2013 et annonce son dernier service pour le 10 septembre. Edward Cristaudo part travailler au golf de Saint-Clair à Annonay en Ardèche. “Je serai en poste à partir du 1er octobre, lâche le jeune cuisinier de 32 ans. Ma brigade se composera de personnes avec qui j’ai déjà travaillé et qui viennent de Nancy et Paris” poursuit-il de sa voix chaude. De décembre à fin février 2015, de gros travaux de rénovation de la cuisine du golf seront entrepris et Cristaudo entamera ses premiers services dès mars 2015… “J’adore le côté sauvage de la nature, reconnaît-il. Et en Ardèche, je serai pleinement un homme de la terre, je ne peux pas me passer du rapport terre-nature”. Il est évident que ce départ pour une autre région est un déracinement. Mais le Crillon étant mis à la vente, il était temps de passer à autre chose, temps de tourner la page. Edward Cristaudo a-t-il adopté la Provence ou la Provence l’a-t-elle adopté ? That is the question. Toujours est-il que ce jeune prodige du végétal a toujours vénéré, encensé, respecté et magnifié la terre nourricière. Apôtre d’une cuisine végétale à base de jeunes pousses, légumes, feuilles, fleurs etcristaudo 1 racines toute délicate, Edward Cristaudo a mis en pratique ce à quoi il croit. Et nul doute qu’en Ardèche, il exprimera au mieux sa passion. Elève de Thierry Marx passé au prélable par les brigades du Pré Catelan (époque Frédéric Anton) et Prunier à Paris, Cristaudo a consolidé pendant ces quelques mois à Murs une appétissante réputation dont il avait, déjà, édifié les bases lorsqu’il officiait au Café d’Oppède. Le Luberon perd une très belle personnalité.

Le Crillon, rue du Brave Crillon, 84220 Murs ;
infos au 04 90 72 60 31. Déjeuner, formule à 25 € ;
le soir, menus à 39 et 65 €.
 

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter