Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Magazine

Edward Cristaudo quitte le Crillon à Murs

edward cristaudoIl a servi ses premières assiettes au Crillon à Murs en mars 2013 et annonce son dernier service pour le 10 septembre. Edward Cristaudo part travailler au golf de Saint-Clair à Annonay en Ardèche. « Je serai en poste à partir du 1er octobre, lâche le jeune cuisinier de 32 ans. Ma brigade se composera de personnes avec qui j’ai déjà travaillé et qui viennent de Nancy et Paris » poursuit-il de sa voix chaude. De décembre à fin février 2015, de gros travaux de rénovation de la cuisine du golf seront entrepris et Cristaudo entamera ses premiers services dès mars 2015… « J’adore le côté sauvage de la nature, reconnaît-il. Et en Ardèche, je serai pleinement un homme de la terre, je ne peux pas me passer du rapport terre-nature ». Il est évident que ce départ pour une autre région est un déracinement. Mais le Crillon étant mis à la vente, il était temps de passer à autre chose, temps de tourner la page. Edward Cristaudo a-t-il adopté la Provence ou la Provence l’a-t-elle adopté ? That is the question. Toujours est-il que ce jeune prodige du végétal a toujours vénéré, encensé, respecté et magnifié la terre nourricière. Apôtre d’une cuisine végétale à base de jeunes pousses, légumes, feuilles, fleurs etcristaudo 1 racines toute délicate, Edward Cristaudo a mis en pratique ce à quoi il croit. Et nul doute qu’en Ardèche, il exprimera au mieux sa passion. Elève de Thierry Marx passé au prélable par les brigades du Pré Catelan (époque Frédéric Anton) et Prunier à Paris, Cristaudo a consolidé pendant ces quelques mois à Murs une appétissante réputation dont il avait, déjà, édifié les bases lorsqu’il officiait au Café d’Oppède. Le Luberon perd une très belle personnalité.

Le Crillon, rue du Brave Crillon, 84220 Murs ;
infos au 04 90 72 60 31. Déjeuner, formule à 25 € ;
le soir, menus à 39 et 65 €.
 

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.