Magazine

Edward Cristaudo quitte le Crillon à Murs

edward cristaudoIl a servi ses premières assiettes au Crillon à Murs en mars 2013 et annonce son dernier service pour le 10 septembre. Edward Cristaudo part travailler au golf de Saint-Clair à Annonay en Ardèche. “Je serai en poste à partir du 1er octobre, lâche le jeune cuisinier de 32 ans. Ma brigade se composera de personnes avec qui j’ai déjà travaillé et qui viennent de Nancy et Paris” poursuit-il de sa voix chaude. De décembre à fin février 2015, de gros travaux de rénovation de la cuisine du golf seront entrepris et Cristaudo entamera ses premiers services dès mars 2015… “J’adore le côté sauvage de la nature, reconnaît-il. Et en Ardèche, je serai pleinement un homme de la terre, je ne peux pas me passer du rapport terre-nature”. Il est évident que ce départ pour une autre région est un déracinement. Mais le Crillon étant mis à la vente, il était temps de passer à autre chose, temps de tourner la page. Edward Cristaudo a-t-il adopté la Provence ou la Provence l’a-t-elle adopté ? That is the question. Toujours est-il que ce jeune prodige du végétal a toujours vénéré, encensé, respecté et magnifié la terre nourricière. Apôtre d’une cuisine végétale à base de jeunes pousses, légumes, feuilles, fleurs etcristaudo 1 racines toute délicate, Edward Cristaudo a mis en pratique ce à quoi il croit. Et nul doute qu’en Ardèche, il exprimera au mieux sa passion. Elève de Thierry Marx passé au prélable par les brigades du Pré Catelan (époque Frédéric Anton) et Prunier à Paris, Cristaudo a consolidé pendant ces quelques mois à Murs une appétissante réputation dont il avait, déjà, édifié les bases lorsqu’il officiait au Café d’Oppède. Le Luberon perd une très belle personnalité.

Le Crillon, rue du Brave Crillon, 84220 Murs ;
infos au 04 90 72 60 31. Déjeuner, formule à 25 € ;
le soir, menus à 39 et 65 €.
 

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Vin cuit au Mas de Cadenet. Maud Negrel et toute la famille vous invitent à un apéritif convivial et gourmand autour des vins du domaine le samedi 4 décembre à partir de 10h30. Le caveau sera spécialement ouvert toute la journée. À cette occasion, une remise exceptionnelle de 15% sur toutes les cuvées et l’incontournable vin cuit du domaine sera proposée. Infos au  04 42 29 21 59.

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre. Le food truck fera étapes dans une dizaine de villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h . Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et du chef Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.

100% truffes à La Benvengudo. Le temps d’un week-end aux Baux-de-Provence, du jeudi 16 au dimanche 19 décembre, La Benvengudo propose une expérience unique et immersive autour de la truffe. Au programme : dégustation de vins en présence du vigneron, participation à un cavage (récolte de truffes) et déjeuner chez le producteur de truffes, démonstration culinaire avec la chef Julie Chaix sur le thème de la tuber melanosporum… A partir de 668, 58 € par personne, infos au 04 90 54 32 54.

► Un Noël à l’accent provençal. L’hôtel La Benvengudo (Baux-de-Provence) fête Noël et le réveillon de la Saint-Sylvestre avec ses clients. La tradition des treize desserts de Noël ne sera pas oubliée, ils seront servis au coin du feu de cheminée le soir du réveillon de Noël. Ces deux formules (à personnaliser) comprennent deux nuits en chambre double et une flexibilité des dates : du 23 au 25 ou du 24 au 26 décembre et du 30 décembre au 1er janvier ou du 31 décembre au 2 janvier. Formule de Noël à partir de 329,50 € par personne. Formule Saint-Sylvestre à partir de 359,50 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.