Magazine

Edward Cristaudo quitte le Crillon à Murs

edward cristaudoIl a servi ses premières assiettes au Crillon à Murs en mars 2013 et annonce son dernier service pour le 10 septembre. Edward Cristaudo part travailler au golf de Saint-Clair à Annonay en Ardèche. “Je serai en poste à partir du 1er octobre, lâche le jeune cuisinier de 32 ans. Ma brigade se composera de personnes avec qui j’ai déjà travaillé et qui viennent de Nancy et Paris” poursuit-il de sa voix chaude. De décembre à fin février 2015, de gros travaux de rénovation de la cuisine du golf seront entrepris et Cristaudo entamera ses premiers services dès mars 2015… “J’adore le côté sauvage de la nature, reconnaît-il. Et en Ardèche, je serai pleinement un homme de la terre, je ne peux pas me passer du rapport terre-nature”. Il est évident que ce départ pour une autre région est un déracinement. Mais le Crillon étant mis à la vente, il était temps de passer à autre chose, temps de tourner la page. Edward Cristaudo a-t-il adopté la Provence ou la Provence l’a-t-elle adopté ? That is the question. Toujours est-il que ce jeune prodige du végétal a toujours vénéré, encensé, respecté et magnifié la terre nourricière. Apôtre d’une cuisine végétale à base de jeunes pousses, légumes, feuilles, fleurs etcristaudo 1 racines toute délicate, Edward Cristaudo a mis en pratique ce à quoi il croit. Et nul doute qu’en Ardèche, il exprimera au mieux sa passion. Elève de Thierry Marx passé au prélable par les brigades du Pré Catelan (époque Frédéric Anton) et Prunier à Paris, Cristaudo a consolidé pendant ces quelques mois à Murs une appétissante réputation dont il avait, déjà, édifié les bases lorsqu’il officiait au Café d’Oppède. Le Luberon perd une très belle personnalité.

Le Crillon, rue du Brave Crillon, 84220 Murs ;
infos au 04 90 72 60 31. Déjeuner, formule à 25 € ;
le soir, menus à 39 et 65 €.
 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.