Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Région

L’union des œnologues de France vient de dévoiler le palmaréès des 41e Vinalies qui se sont tenues à Dijon à la fin du mois de mars. 46 dégustateurs ont goûté 1827 vins ; 505 bouteilles ont été primées dont 202 blancs, 188 rouges et 110 rosés. La palme « Rhône-Provence-Corse » a été attribuée à la cuvée des Vignerons du Luc, Côtes de Provence « Notre Dame des Anges », Baleti Manifi, Rosé, 2023 (avec 97/100 points). Le palmarès Provence se compose de 98 médailles (17 grand or, 45 or et 36 argent).

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

En direct du marché

L’Eléphant rose à pois blancs : des bûches et une nouvelle adresse pour les fêtes

Eléphant rose

Personnalité aussi dicrète qu’attachante, Delphine Godard est titulaire d’un CAP cuisine et un CAP pâtisserie. Elle a suivi les cours de l’école Ferrandi à Paris et travaillé à l’hôtel d’Europe à Avignon. Elle a suivi des stages au Lutétia avant sa fermeture pour travaux en 2014 puis à Londres, au Connaught, aux côtés de Gordon Ramsay.
C’est l’effervescence des grands jours chez l’Eléphant rose à pois blancs ! Début novembre dernier, toute l’équipe a déménagé de son adresse mère de  la rue des Trois Rois pour s’installer 20 numéros de porte plus loin, « dans un espace de 100 mètres carrés, se félicite Julien Jeanne. L’ancienne adresse où on s’était posé en 2008 se révélait de plus en plus petite d’année en année. Nous ne disposions que de 40 mètres carrés cuisine incluse et on arrivait à saturation en été ». Avec ce nouveau local traversant, doté de deux vitrines, rue Poggioli et rue des Trois Rois, l’équipe a développé son offre crêpes, galettes et gaufres. « Nous proposions 25 parfums de glace et en présenterons une bonne quarantaine à l’avenir » poursuit Julien.

Eléphant roseDésormais, Delphine Godard, la compagne de Julien Jeanne, propose une gamme de pâtisseries glacées à la hauteur de son inspiration. Pour les fêtes de fin d’année, un assortiment de six recettes de bûches occupe les vitrines parmi lesquelles la crème de marrons-éclats de chocolat noir, le caramel beurre salé-mendiants, le chocolat blanc-framboise marbrée et sorbet chocolat de la Baleine à Cabosse et grué sont plébiscités. « Nous favorisons les produits bio et garantissons à nos clients des glaces sans colorant ni conservateur » souligne Delphine. « Nous utilisons du beurre, de la crème, du sucre et du chocolat de qualité que nous achetons à la Baleine à Cabosse«  ajoute Julien.
Fort d’une équipe de 7 personnes pendant les fêtes de fin d’année, l’Eléphant Rose à pois blancs se réjouit : la clientèle des premières heures, circonscrite aux périmètres proches de la Plaine et du cours Julien, s’est considérablement élargie. « Des clients nous arrivent de toute la ville et de plus en plus de touristes nous découvrent, preuve que le bouche-à-oreille fonctionne bien » s’enthousiasme le duo.  Le plus beau des cadeaux de Noël !

L’Eléphant Rose à pois blancs, 3, rue des Trois rois, Marseille 6e arr. Infos au 04 91 47 34 68. Bûches de 32 € (6 parts) à 47 € (12 parts).

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.