En direct du marché

Fromagerie Rousseau, une nouvelle enseigne cours Julien

fromagerie RousseauL’offre commerciale s’enrichit d’une nouvelle adresse au cours Julien. En lieu et place de l’ancien restaurant la Garbure, Cyrille Germain a inauguré sa fromagerie fin octobre dernier. Agé de 46 ans, le commerçant revendique quelque 80 références de fromages au lait de vache, chèvre et brebis. « En Provence, ce sont les chèvres et brebis qui ont le plus de succès, reconnaît Cyrille Germain. Cela dit, les comtés et les saint-nectaires ont aussi beaucoup de succès ».

fromagerie RousseauEpicerie fine
Ce magasin marque une nouvelle étape dans la carrière de Cyrille Germain qui a toujours exercé dans la restauration : – J’ai bossé à Lorgues chez Bruno, dans les établissements d’Alain Ducasse de Paris à Saint-Tropez pendant 5 ans ou au grand hôtel de Cala Rossa à Porto-Vecchio ». Outre les fromages, Germain a souhaité proposer une gamme d’épicerie fine haut de gamme afin de présenter le meilleur de la production régionale voire hexagonale : « Des champagnes, des vins de Bourgogne, des sardines, des riz bio de Camargue ou encore les délicieuses Cocottes de Clarisse, une gamme de 7 soupes imaginées à Ventabren, dans le pays d’Aix », énumère-t-il. Sur les crochets, les saucissons et charcuteries de la Charcuterie du Luberon à Mallemort, et à la caisse, les caviars de Neuvic complètent l’offre. « La clientèle commence à prendre ses marques et beaucoup de touristes achètent chez nous des souvenirs de leur passage » se réjouit le fromager heureux d’offrir une vitrine du goût français. La fromagerie, baptisée Rousseau, porte le nom de jeune fille de sa maman, un fils ne pouvait rendre plus bel hommage à sa mère.

Fromagerie Rousseau, 9, cours Julien , Marseille 6e arr. Infos au 04 91 58 78 15.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.