Magazine

Elle a mis son food truck en bocaux !

food boco 3Mais qui arrêtera Charlotte Bensoussan ? La Marseillaise décline à l’envi son concept de plats cuisinés en bocaux et inaugure ce matin son premier food truck. Le camion rouge et noir prend place sur le parvis de la gare d’Hyères dans le Var jusqu’à la fin du mois d’août. A la carte, des plats croc, miam, Mmmmm. Plus précisément une gamme « en-cas tapas » servie en sandwiches avec une boisson (8,80 €), une gamme de plats « solo » avec une boisson pour 15 € et, enfin, un plat « duo » à partager avec boissons pour 25 €.

« Mon idée est avant tout sociale, déclare Charlotte Bensoussan. Je crée, j’invente des concepts, je mets le pied à l’étrier des personnes qui s’impliquent et deviennent partie prenante de mes projets » sourit-elle.

food boco 2Retour 2 ans en arrière. Les gestionnaires du Dock des Suds ont une équation difficile à résoudre : comment proposer un restaurant dans ces hangars destinés à la fête sans pour autant construire une cuisine ? Charlotte avance son idée : sélectionner des entrées, des plats, des desserts en bocaux préparés par des artisans de qualité sélectionnés partout en France. De la choucroute d’Alsace aux pieds-paquets marseillais, en passant par les calmars à l’huile, les tapenades, les gras doubles et quantités d’autres spécialités, pas moins de 650 plats sont proposés à la carte du resto du Dock des Suds.

Le concept fait un carton, Charlotte est aux anges. Et le succès ne s’arrête pas là ; en créant 3 gammes, « Nomade » (à manger à même le bocal), « en-cas tapas » (à partager) et « Chez vous » (qui nécessite un accompagnement – pâtes,riz), Charlotte Bensoussan a séduit les supermarchés Intermarché. Avant la fin de l’année 2014, 50 magasins proposeront sa fameuse collection contre 250 supermarchés à l’orée 2015. Mais qui arrêtera Charlotte Bensoussan ?

Le food truck Bistrot Boco sur le parvis de la gare d’Hyères (83) du 1er au 31 août.
Il sera à la gare Aix-TGV de l’Arbois pour la semaine du Goût ; au salon du food truck à Paris ;
aux Docks des Suds à Marseille pour la Fiesta des Suds et ce n’est pas fini…

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.