Magazine

Emmanuel Perrodin passe le Relais 50 à Noël Baudrand

perrodin baudrand Le Grand PastisIl aura passé “presque 4 ans” au Relais 50 et a décidé d’en partir “pour un saut dans l’inconnu”. Emmanuel Perrodin officialise son départ de l’hôtel la Résidence du Port : “Pour moi, la cuisine est une prise de risque je n’aime pas les recettes grammées” confie-t-il au Grand Pastis. Dans quelques jours, le cuisinier de 42 ans va s’offrir “le luxe de se remettre en danger” : “Depuis un ou deux ans, je suis mû par les rapports cuisine/culture, alors je vais me consacrer à ça”. A partir du 20 octobre prochain, Perrodin sera en résidence pendant 3 semaines au Club du Cercle à Paris et ensuite, il a “des projets et des envies” avec le Ballet National de Marseille. Marié et père de deux enfants, Emmanuel Perrodin est “fier de ceux qui ont travaillé” avec lui.

Voeux et passage de relais
A l’heure du bilan, il formule des voeux pour son successeur Noël Baudrand : “Je lui souhaite de prendre son pied, d’avoir autant de plaisir à cuisiner ici que j’en ai eu”. Samedi 26 septembre prochain, Emmanuel Perrodin et Noël Baudrand cuisineront ensemble… l’un pour la dernière fois, l’autre pour la première. Une page se tourne au Relais 50…

20, quai du Port, Marseille 2e arr. ; 04 91 52 52 50.

 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Christian Qui “meilleure table de l’année” selon le Fooding classement 2021 A l’heure où la restauration française vit les heures les plus noires de son histoire, le guide Fooding, lui, continue à vivre comme si tout allait bien. Le guide, qui vient d’être intégralement racheté par le guide Michelin, a révélé ce lundi 16 novembre son palmarès de l’année 2021. Une approche d’autant plus cynique que la quasi totalité des guides français a décidé de ne pas établir de classement tant la période est dramatique pour la profession.

Meilleur bar d’auteur : Bambino (Paris)
Meilleur bistrot : Café Les Deux Gares (Paris)
Meilleur sandwich : Penny Lane (Paris)
Meilleur chef résistant : Antonin Bonnet chez la Boucherie Grégoire (Paris)
Meilleur cuisinier : Daniel Morgan chez Robert (Paris)
Meilleure table : Christian Qui (Marseille)
Meilleure table : Bistrot Bao (Groix)
Fooding d’Amour : Comète (Saint-Lunaire)
Fooding d’Amour : Rita, la Vierge à la Mer (Saint-Jean-de-Luz)
Meilleure chambre de style : château de la Haute Borde (Rilly-sur-Loire).