Magazine

Et dimanche on fait quoi ? On va à Gémenos !

C’est une première édition, c’est dire à quel point le Grand Pastis a envie de soutenir cette initiative sympa ! La mairie de Gémenos a eu l’idée de promouvoir “certains aspects du développement durable : se déplacer durable, consommer local et cuisiner de saison”. Des réflexes que nous devrions tous adopter dans notre quotidien. Dimanche prochain, 27 septembre, la municipalité fermera le village à la circulation motorisée afin de permettre la déambulation de tous dans le centre-ville ; des animations autour de vélos rigolos seront proposées aux enfants sur le parvis de la mairie et deux visites guidées “parcours des fontaines” (avec un conférencier) seront proposées à 10h et 14 heures par l’office de tourisme.
dimanche à gémenos blogPour les plus affamés, un marché de producteurs locaux, à 80 % bio, sera organisé dans les halles, regroupant des producteurs de fruits et légumes, un apiculteur, un producteur de spiruline, de safran, de la viande d’agneau, du vin, de l’huile d’olive, des câpres et autres fleurs comestibles.


“Avec mon Conseil Municipal, nous avons voulu que les Gémenosiens se réapproprient leur village, découvre le plaisir de déambuler sereinement et prennent plaisir à consommer des produits locaux et de saison en les achetant directement auprès des producteurs,
 affirme Roland Giberti, le maire de Gémenos. Un concours cuisine autour de la soupe au pistou, réservé aux Gémenosiens, se déroulera en mairie dans la matinée. La remise des prix se tiendra à midi au milieu du marché des producteurs” ajoute Giberti, par ailleurs  vice-président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole.

Un vélo électrique à gagner
Pendant toute la journée, les producteurs, les commerçants, les restaurateurs du village remettront à leurs clients, pour chaque achat, un ticket de tombola gratuit, à déposer dans une urne.
À 16h, un tirage au sort se tiendra sur la place Clémenceau pour remettre au gagnant présent un vélo électrique d’une valeur de 1500 € offert par la mairie afin de promouvoir les déplacements doux. Flavie Gil, conseillère municipale déléguée aux commerces et au centre-ville fait un pari : “Par le concours cuisine, nous souhaitons valoriser la consommation de produits de saison, les circuits courts et la préservation de notre patrimoine culinaire local. Nous espérons que les Gémenosiens seront au rendez-vous et apprécieront cette toute nouvelle manifestation que nous reconduirons l’an prochain si elle rencontre son public”. Et qui dit consommation locale dit emplois locaux…

Dimanche 27 septembre, village de Gémenos, de 9h à 17h ; inscriptions au concours de soupes au 04 42 32 18 44 (réservé aux Gémenosiens). Infos animations à ce même numéro.

Photo mairie de Gémenos

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Christian Qui “meilleure table de l’année” selon le Fooding classement 2021 A l’heure où la restauration française vit les heures les plus noires de son histoire, le guide Fooding, lui, continue à vivre comme si tout allait bien. Le guide, qui vient d’être intégralement racheté par le guide Michelin, a révélé ce lundi 16 novembre son palmarès de l’année 2021. Une approche d’autant plus cynique que la quasi totalité des guides français a décidé de ne pas établir de classement tant la période est dramatique pour la profession.

Meilleur bar d’auteur : Bambino (Paris)
Meilleur bistrot : Café Les Deux Gares (Paris)
Meilleur sandwich : Penny Lane (Paris)
Meilleur chef résistant : Antonin Bonnet chez la Boucherie Grégoire (Paris)
Meilleur cuisinier : Daniel Morgan chez Robert (Paris)
Meilleure table : Christian Qui (Marseille)
Meilleure table : Bistrot Bao (Groix)
Fooding d’Amour : Comète (Saint-Lunaire)
Fooding d’Amour : Rita, la Vierge à la Mer (Saint-Jean-de-Luz)
Meilleure chambre de style : château de la Haute Borde (Rilly-sur-Loire).