Magazine

Et dimanche on fait quoi ? On va à Gémenos !

C’est une première édition, c’est dire à quel point le Grand Pastis a envie de soutenir cette initiative sympa ! La mairie de Gémenos a eu l’idée de promouvoir “certains aspects du développement durable : se déplacer durable, consommer local et cuisiner de saison”. Des réflexes que nous devrions tous adopter dans notre quotidien. Dimanche prochain, 27 septembre, la municipalité fermera le village à la circulation motorisée afin de permettre la déambulation de tous dans le centre-ville ; des animations autour de vélos rigolos seront proposées aux enfants sur le parvis de la mairie et deux visites guidées “parcours des fontaines” (avec un conférencier) seront proposées à 10h et 14 heures par l’office de tourisme.
dimanche à gémenos blogPour les plus affamés, un marché de producteurs locaux, à 80 % bio, sera organisé dans les halles, regroupant des producteurs de fruits et légumes, un apiculteur, un producteur de spiruline, de safran, de la viande d’agneau, du vin, de l’huile d’olive, des câpres et autres fleurs comestibles.


“Avec mon Conseil Municipal, nous avons voulu que les Gémenosiens se réapproprient leur village, découvre le plaisir de déambuler sereinement et prennent plaisir à consommer des produits locaux et de saison en les achetant directement auprès des producteurs,
 affirme Roland Giberti, le maire de Gémenos. Un concours cuisine autour de la soupe au pistou, réservé aux Gémenosiens, se déroulera en mairie dans la matinée. La remise des prix se tiendra à midi au milieu du marché des producteurs” ajoute Giberti, par ailleurs  vice-président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole.

Un vélo électrique à gagner
Pendant toute la journée, les producteurs, les commerçants, les restaurateurs du village remettront à leurs clients, pour chaque achat, un ticket de tombola gratuit, à déposer dans une urne.
À 16h, un tirage au sort se tiendra sur la place Clémenceau pour remettre au gagnant présent un vélo électrique d’une valeur de 1500 € offert par la mairie afin de promouvoir les déplacements doux. Flavie Gil, conseillère municipale déléguée aux commerces et au centre-ville fait un pari : “Par le concours cuisine, nous souhaitons valoriser la consommation de produits de saison, les circuits courts et la préservation de notre patrimoine culinaire local. Nous espérons que les Gémenosiens seront au rendez-vous et apprécieront cette toute nouvelle manifestation que nous reconduirons l’an prochain si elle rencontre son public”. Et qui dit consommation locale dit emplois locaux…

Dimanche 27 septembre, village de Gémenos, de 9h à 17h ; inscriptions au concours de soupes au 04 42 32 18 44 (réservé aux Gémenosiens). Infos animations à ce même numéro.

Photo mairie de Gémenos

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Mitonnée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter