Restaurants en Provence Var

La Fabbrica di Marco à Toulon, fière de sa verace pizza napoletana

fabbrica di MarcoCertains gardent jalousement leurs secrets ; la Fabbrica di Marco ne fait, elle, aucun mystère de ses modes de fabrication : « Toutes nos pizzas sont réalisées dans la pure tradition napolitaine avec un assemblage de plusieurs farines, est-il fièrement annoncé dans l’échoppe de Marco Cassola. Puis une petite lévitation mais une longue maturation jusqu’à 96 heures pour la pâte, avec une cuisson d’à peine une minute à 450°C ». Les connaisseurs apprécieront. En ce mois de mai où les restaurants ont ouvert soit pour livrer à domicile ou pour emporter, ce sont probablement les pizzas qui sont les plus préparées à ces modes de consommation.

Chez Marco, les pâtes à pizza sont très souples et les sauces tomates fraîches ; c’est dans le dénuement d’une anchois ou d’une margherita qu’on juge au mieux une pizza. Pour ceux qui aiment les complications, d’autres recettes ont été pensées et réfléchies avec des résultats séduisants à l’instar de la soffrito (sauce napolitaine relevée au cochon, vin rouge, tomate et piment fior di latte d’Agerola et parmigiano), de la bianca (fromage frais de brebis, fior di latte d’Agerola, parmigiano, gorgonzola, miel et noix) et de la Delizia di limone (à base de citron caviar, presto de basilic, citron de Sorrente et noix). Le décor de l’antique salle est on ne peut plus connoté, composé de vaisselle kitsch, de bondieuseries et autres ex-voto envahis de lierre. Dans quelques semaines, lorsqu’on reviendra tirer la chaise, on lira et relira ces lignes écrites à la craie sur l’ardoise comme une incantation : gnocchi à la betterave et ciboulette beurre-sauge, polpette al pomodoro, tiramisu et panna cotta. Rien de très extravagant mais rien que du bon et du fait sur-place avec un évident souci de fraîcheur.

A leur simple évocation, il nous tarde ce jour où l’on reviendra pour manger ces boulettes tranchées au couteau et tartinées de sauce rouge aiguisée au basilic confit et parmesan ; où l’on renouera avec ces chaleureux gnocchi bien fermes aux arômes de campagne et ce tiramisu café comme il se doit avec un biscuit imbibé juste ce qu’il faut. Dommage que les deux caffè ristretto fussent servis dans des tasses glacées…
Alors faut-il commander et aller chercher sa pizza à la Fabbrica di Marco ? Et comment ! Assurément une adresse de centre-ville parmi les plus connues de la côte varoise. Des terrasses aux salles, chacun choisira son ambiance avec, comme dénominateur commun, un service féminin, cool et souriant. Les pizza et garnitures justifient, de loin, la réputation du patron.

La fabbrica di Marco, 27, rue Paul-Lendrin à Toulon ; infos et commandes au 04 94 62 99 95. Pizza de 9,90 € à 17,90 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.