Magazine

Le fabuleux succès du Savim, salon de la gastronomie de Marseille

gal-382756Le Savim session d’automne vient de s’achever (lire ici). Du 21 au 24 novembre inclus, ce salon de la gastronomie, considéré comme le plus important de France, a battu encore tous les records d’affluence. « Cette 20e édition a été de folie, clairement on a franchi un pallier, confesse son organisateur, Philippe Colonna. Nous n’avons pas encore (mardi 25 à 20 heures, NDLR) les chiffres précis de fréquentation mais la barre des 70 000 visiteurs au moins a été dépassée ». Dimanche 23, les allées étaient bondées, les exposants ne sachant plus où donner de la tête : « Nous sommes obligés de repenser l’organisation du salon avec deux entrées : une pour les arrivées en voiture, une autre pour les arrivées en métro,  poursuit Colonna. Clairement, il faut repenser nos solutions d’accueil ». A ce jour, le Savim couvre deux halls du parc Chanot (le 1 et le 2) sur quelque 8 000 mètres carrés pour 400 exposants, mais les choses vont forcément évoluer.

« Pour le prochain salon de la gastronomie de novembre 2015, nous doublerons les espaces dégustation du hall 2. Il faut que les visiteurs jouissent du maximum de confort possible », analyse Philippe Colonna. « L’an prochain, je ferai entrer beaucoup d’Italiens dans la sélection, des gens extraordinaires qui ont une approche du produit surprenante. Par exemple, j’ai goûté 30 panettone avant de sélectionner celui d’un producteur qui fait ses panettone exclusivement avec du beurre fermier français de Savoie ! »

Et le salon de Paris ?

Le Savim et son succès s’exportent également à Paris. Du 18 au 22 décembre, Philippe Colonna ouvrira les portes du palais Brongniart pour une session réunissant sur 3 salles quelque 100 exposants. « Les visiteurs parlent du Noël gourmand de Paris comme d’un salon qui a toujours existé alors que nous n’en sommes qu’à sa deuxième édition. Chez moi, il n’y a pas de revendeurs ni de négociants. Les Parisiens veulent un contact direct avec les producteurs. Et c’est ce que nous leur offrons ». La voilà, la clef du succès.

Salon Noël gourmand 2014 :  vendredi 19 décembre de 14h à 22h, le 20 de 10h à 21h,
le 21 de 10h à 20h, le 22 décembre de 10h à 18h. Entrée 10 € avec un verre à dégustation gravé.
Gratuit pour les mineurs accompagnés. Au palais Brongniart, place de la Bourse, Paris IIe.

 

 

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Tous les ans on y retourne avec ma femme et on y fait les courses pour Noël (champagne, foie gras, fruits confits, nougats). C’est une merveille on n’est jamais déçu ; je pense qu’à Paris aussi ils auront le même succès.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.