Art de vivre

Féerie de Noël, les premiers grands rendez-vous sont annoncés

petites tables volx NoëlRespirez le grand large à Gigondas
 En pleine campagne, au beau milieu du vignoble, Laurent Deconinck propose une soirée “huîtres et champagnes” sur un air d’accordéon. A découvrir et savourer, la Gillardeau n°3, la fine d’Isigny élevée en claires de Normandie et les marennes artisanales de pleine mer de Charente-maritime. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, il y aura aussi du pata negra de jabugo et de jolis vins blancs…
Vendredi 2 décembre au Nez ! Bar à vins, réservations obligatoires auprès de Fred et Elodie, au 04 90 28 99 59.

A Volx, marché de Noël aux Petites Tables
 La charmante auberge du musée de l’Olivier retrouve marmites et les fourneaux à partir du 13 décembre pour le déjeuner. Et le 17 décembre, l’écomusée accueillera un marché de Noël exceptionnel avec dégustations, animations pour les enfants, producteurs locaux et artisans. Bien sûr, le restaurant sera ouvert pour le déjeuner et tiendra salon de thé tout l’après-midi. Une bonne occasion pour renouer avec de délicieux vins chauds aux épices de Noël et des boissons maison servies avec des douceurs aux couleurs de Noël.
Les Petites Tables, écomusée l’Olivier, RD13 ancienne route de Forcalquier, 04130 Volx ; infos au 04 86 68 53 14.

Chapeau Beaupré !
 Et de trois ! Pour la troisième année consécutive, Phanette et son frère Maxime nous invitent à changer d’air. Les 3 et 4 décembre prochain, on va s’envoyer en l’air au château de Beaupré. Un tirage au sort permettra de gagner des vols captifs en motgolfière, un atelier de cerfs-volants incitera tous les bricoleurs à faire planer leurs créations, un goûter suspendu et le concert live de David Walters et Cyril Benhamou (le samedi à 17 heures) donneront le vertige. Et si, en plus, on peut déguster les vins du domaine… Prêts pour le décollage ?
Chapeau de Beaupré les 3 et 4 décembre de 14h à 19h, entrée libre ; 3525, RD7N, 13760 Saint-Cannat ; infos au 04 42 57 33 59.

Concert exceptionnel au château Romanin
 Chaque année, à l’occasion de la journée calendale de château Romanin, Jean-Louis et Anne-Marie Charmolüe, organisent un rendez-vous musical d’exception. Cette année, samedi 3 décembre 2016, ce sont 3 jeunes virtuoses du classique qui reprendront successivement des œuvres de Poulenc, Franck, Ravel ou Brahms : David Kadouch (piano), Edgar Moreau (violoncelle) et Raphaëlle Moreau (violon). A l’issue de ce récital, l’après-midi se poursuivra par une dégustation des vins de la propriété et des gourmandises de fêtes, le tout accompagné par la musique de la Nouvelle Orleans avec le groupe Congo Square.
Concert grand public : 45 € par /personne (concert et dégustation). Château Romanin, route de Cavaillon à Saint-Rémy-de-Provence. Réservations au 04 90 92 45 87.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

In memoriam.- Claude Criscuolo s’est éteint samedi 23 janvier dernier, à 79 ans, victime de la Covid-19. Cette figure de la nuit marseillaise était le fils de Vincent qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avait fondé la pizzéria éponyme dans le quartier des Cinq Avenues à Marseille. Claude avait pris la succession de son père en 1977 transformant ce restaurant de quartier populaire en rendez-vous du Tout-Marseille où comédiens, chanteurs et politiques se pressaient. Les années 70 et 80 marqueront son heure de gloire, les stars de l’OM, Johnny Hallyday et autres chanteurs qui venaient de se produire sur scène, rejoignaient la pizzéria pour y dîner et festoyer jusqu’à très tôt le lendemain matin… Claude avait quitté le restaurant en 2003 pour se consacrer à bien d’autres passions. Linda, sa veuve, ses enfants Isabelle, Marie, Thomas et Stéphane ainsi que tous ses proches pleurent aujourd’hui la dernière “figure” de Marseille.

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.